« competences-feminines.bf » pour promouvoir l’excellence féminine au Burkina

31

www.competences-feminines.bf est une nouvelle plateforme web pour la gestion des données sur les compétences féminines. Le clap du lancement de ce site web a été donné le 28 juillet 2017 par la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Laure Zongo/Hien.

La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs autorités et partenaires nationaux et internationaux dont la Secrétaire exécutive de l’Observatoire national de l’Équité et du Genre de la Côte d’Ivoire, Fanta Kaba/Fofana, représentant la Coordonnatrice du Compendium des Compétences Féminines de la Côte d’Ivoire.

Le Compendium des Compétences féminines du Burkina Faso, née d’une complicité bien établie et d’une coopération entre les femmes de la Côte d’Ivoire et du Burkina, est définie comme « la vitrine de l’excellence féminine ». Le site est mis en place par le Fonds commun Genre de concert avec le ministère burkinabè de la femme.

www.competences-feminines.bf se veut une base de données automatisée qui constitue un répertoire des femmes exerçant dans tous les secteurs socioprofessionnels, qu’elles soient de l’administration publique, du secteur privé, des organisations de la société civile ou des organisations nationales et internationales.

Sa mise en place, selon Laure Zongo, se justifie par le manque de visibilité des compétences féminines en particulier au Burkina Faso. « Dans beaucoup de pays africains, la situation sociale, économique et politique est marquée par des inégalités entre les hommes et les femmes. En dépit des efforts entrepris à différents niveaux par l’Etat et les organisations de la société civile, la femme participe peu au débat public concernant les questions relatives à la vie de la Nation », explique la ministre de la femme, selon un post dudit ministère.

Aussi, constate-elle, l’accès des femmes aux postes de responsabilité reste faible de même que leur nombre et leur présence dans les instances de décision. Elle soutient que pour le développement du pays, il y a lieu de changer la donne et d’œuvrer à plus d’équité et d’égalité dans les postes de nominations aux fonctions de responsabilités.

L’existence de cette plateforme web des compétences féminines du Burkina permet de contribuer à pallier à cette situation. Laure Zongo se dit engagée d’en faire un véritable compendium de valeurs pour un plaidoyer dont la finalité ultime est celle d’une société juste et équitable.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Burkina24.com