Commune de Kouka : Que sont devenues les réserves administratives et foncières ?

371

Commune de Kouka :  Que sont devenues les réserves administratives et foncières ?

Les populations de la commune de Kouka, dans la province des Banwa, ne savent plus à quel Saint se vouer.

Elles assistent impuissantes au bradage des réserves administratives et foncières, malgré la loi portant interdiction d’attribution des parcelles. En l’espace d’une année, pratiquement toutes les réserves ont été « vendues  » par on ne sait qui ; puisque le service des domaines dit ne pas être au courant.

Ces réserves, dont les destinations n’ont pas été changées, sont occupées par de nouveaux acquéreurs qui ont commencé à y investir. Afin de trouver une solution face à la grogne qui monte, les populations lancent un appel au gouvernement, principalement au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, à l’ASCE (Autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de lutte contre la corruption, ASCE-LC, ndlr), au gouverneur de la Boucle du Mouhoun et au Procureur du Faso afin que les responsabilités soient situées. Les populations interpellent également tous les fils de la commune afin que la vérité éclate sur cette affaire de réserves.

Un citoyen résidant à Kouka

Lefaso.net