Commémoration de la journée mondiale de lutte contre le diabète : Renforcer les capacités des ressources humaines afin de prévenir la maladie

17

Commémoration de la journée mondiale de lutte contre le diabète : Renforcer les capacités des ressources humaines afin de prévenir la maladie

Dans la dynamique des activités commémoratives de la journée mondiale de lutte contre le diabète qui s’est tenue le mardi 14 novembre 2017, le ministère de la Santé, les associations et les ONG de lutte contre ladite maladie ont organisé une conférence de presse. Cette conférence de presse a eu pour but, à travers la diffusion de conseils, de permettre aux populations de préserver contre la maladie et de recouvrer leur santé lorsqu’elles sont déjà malades. Ainsi, la « population doit prendre conscience que le diabète constitue un problème de santé au Burkina Faso et qu’il ne faut pas attendre d’être malade avant de se faire dépister » ; c’est donc l’un des défis majeurs de cette commémoration selon le coordonnateur du programme des maladies non transmissibles (PMNT), Dr Somda.

Commémoration de la journée mondiale de lutte contre le diabète : Renforcer les capacités des ressources humaines afin de prévenir la maladie
Les journalistes et les acteurs de la santé discutent sur les question liées au diabète

Outre ce fait, il a indiqué que chacun doit contrôler son taux de sucre comme il contrôle sa tension ou sa température, parce qu’il faut éviter le diabète ou le prévenir. Et pour ce faire, comment éviter le diabète, quand l’on sait que l’alimentation est essentielle pour prévenir ou éviter le diabète. Pour répondre à cette question, Dr Somda a expliqué qu’il faut manger sain, manger équilibré, c’est-à-dire qu’il faut adapter son régime alimentaire à son action et éviter beaucoup de calorie dans le corps. Il faut aussi limiter les matières grasses et pratiquer régulièrement le sport, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le diabète se manifeste à travers plusieurs signes. Ce sont entre autres, la soif permanente, la fatigue régulière, l’envie incessant d’uriner, etc. Mais il faut dire que l’on peut avoir un diabète sans ces symptômes, a- t-il dit.

Quand au coût

Commémoration de la journée mondiale de lutte contre le diabète : Renforcer les capacités des ressources humaines afin de prévenir la maladie
Dr Somda, coordonnateur du PMNT

du dépistage du diabète, le coordonnateur du PMNT a affirmé qu’au cours de la période de la campagne, le dépistage sera gratuit mais au-delà de cette période, il variera entre 500 et 700 FCFA selon les localités. Ladite période de cette campagne de dépistage est comprise entre le 08 et le 30 novembre 2017.

En rappel, avoir du diabète, c’est avoir trop de sucre dans le sang, a défini Dr Somda. Et selon lui, il existe deux types de diabète. L’on a en effet le diabète de type 1 qui apparait chez l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte. Pour ce qui est du diabète de type 2, il apparait chez les adultes de quarante ans et il est le plus fréquent.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net