Club Bruges : l’Afrique au pouvoir

80
Club Bruges : l’Afrique au pouvoir

Grâce à un Emmanuel Dennis intenable, le Club Bruges a confirmé son excellent début de saison avec un match nul arraché face au Real Madrid (2-2) au Stade Santiago Bernabeu. Un résultat logique étant donné le bon travail réalisé par les dirigeants…

Emmanuel Dennis a frappé un grand coup au Stade Santiago Bernabeu, c’est le cas de le dire. En déplacement avec le Club Bruges pour la deuxième journée de Champions League, l’attaquant nigérian s’est offert un doublé face à Thibaut Courtois et a permis à ses coéquipiers de ramener un excellent point de ce déplacement en Espagne. Mais la réussite de Dennis symbolise, surtout, celle des Africains, présents en masse à Bruges…

Champion de Belgique en titre, le Club Bruges connaît une franche réussite ces dernières saisons et la cellule de recrutement brugeoise y est forcément pour quelque chose. En effet, ces derniers pistent, très souvent, des joueurs africains à très gros potentiel.

Ainsi, cette saison, huit joueurs du continent sont présents dans l’effectif brugeois, et chacun possède de belles qualités à faire valoir dans ce groupe : Simon Deli (27 ans, Ivoirien), Odilon Kossounou (18 ans, Ivoirien), Krépin Diatta (20 ans, Sénégalais), Amadou Sagna (20 ans, Sénégalais), Emmanuel Dennis (21 ans, Nigérian), David Okereke (22 ans, Nigérian), Mbaye Diagne (27 ans, Sénégalais) et Percy Tau (25 ans, Sud-africain),

Parmi tous ces noms, trois joueurs tirent clairement leur épingle du jeu : à savoir Krépin Diatta, David Okereke et Emmanuel Dennis, souvent titulaires et décisifs dans cet effectif. Si Dennis a attiré la lumière face au Real Madrid ce mardi en Ligue des Champions, le joueur de 21 ans compte déjà 5 buts toutes compétitions confondues (en comptant les deux du Real) en 12 matchs toutes compétitions confondues (ainsi qu’une passe décisive). Krépin Diatta, de son côté, a marqué 3 buts et délivré 1 passe décisive en 11 rencontres toutes compétitions confondues.

Enfin, l’avant-centre Okereke, passé par Lavagneze, fait un excellent début de saison. Arrivé cet été en provenance du Spezia Calcio contre 8 millions d’euros, le natif de Lagos a déjà inscrit 4 buts en 9 matchs de championnat, ainsi que deux passes décisives. Toutes compétitions confondues, il compte déjà 6 buts en 15 apparitions. Il est donc décisif une fois toutes les 158 minutes. Un bilan assez intéressant pour un joueur qui s’est rapidement intégré dans l’effectif et qui est la première menace offensive du Club Bruges, favori dans les paris pour remporter la Jupiler Pro League d’ici la fin de la saison.

De son côté, Simon Deli apporte toute son expérience dans un effectif brugeois plutôt jeune. Âgé de 27 ans, le défenseur central ivoirien d’1m92 est le véritable taulier de la défense centrale brugeoise. Apparu à 13 reprises depuis le début de la saison, le géant ivoirien a trouvé la faille à 2 reprises, dont une fois pendant le tour préliminaire de la Ligue des Champions, et a aussi distribué une passe décisive.

Le Club Bruges a donc décidé de miser sur des joueurs africains afin de se construire un effectif compétitif, tant en coupe d’Europe qu’en Jupiler Pro League. Et finalement, n’est-elle pas là la véritable clé du succès brugeois ces dernières saisons ?

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici