Cinq gendarmes et un civil tués dans la Région de l’Est: « Une attaque terroriste » selon le ministère de la Défense

159

Le samedi 11 août 2018, aux environs de 13 heures, une équipe de la Gendarmerie nationale, chargée d’assurer la sécurité du site minier de Boungou dans la région de l’Est, de retour d’une mission d’escorte a été victime d’une attaque terroriste. 

Selon ce communiqué du ministère en charge de la  Défense nationale, « le véhicule de tête a sauté sur une mine au PK 97 du tronçon Fada-Ougarou-Boungou. Le reste du convoi a essuyé des tirs nourris d’armes automatiques ». Et selon le bilan, quatre gendarmes et un civil ont péri suite à l’explosion de la mine et un gendarme a été tué suites aux échanges de tirs. Le bilan total est de six victimes, cinq gendarmes et un civil. Ci-dessous, le communiqué du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants.

 

Fasozine