Cinéma : La folie d’un millionnaire ingrat

23

Oumar Dagnon a fait découvrir au public, l’avant-première du film « La folie du millionnaire » au ciné Neerwaya, le lundi 17 avril 2017.

D’une durée de 1h95 min, le film « La folie du millionnaire » retrace le vécu quotidien de certains couples. A travers cette fiction le réalisateur, producteur du film, Oumar Dagnon, interpelle les hommes à « être reconnaissants envers leurs gos de galère ». En effet, dit-il, « souvent dans la galère on peut tomber sur une femme qui peut nous soutenir, nous aider et son aura peut même pousser l’homme à aller très loin ».

 Et quand la réussite s’installe, le monsieur a tendance à ignorer sa femme, à la délaisser et à mener une vie de débauche. « L’homme n’est pas souvent reconnaissant envers sa copine de galère », poursuit Oumar Dagnon. Tout en espérant que ce film va permettre et contribuer à alléger la souffrance de ces femmes qui vivent dans la même situation, il invite les cinéphiles à consommer l’œuvre dans les salles de ciné.

Fatoumata Bénon, présidente de la cérémonie de l’avant-première du film, Walib Bara et Issaka Sawadogo, tous deux parrains du film, l’ont apprécié.

 100 millions de F CFA étaient prévus pour la réalisation de ce film mais au final,  « on a produit le film avec 35 millions  de F CFA», a indiqué Oumar Dagnon. Pour lui, il est impossible d’attendre d’assembler toute cette somme avant de commencer le tournage du film. Il a donc décidé de travailler avec les moyens de bord.

Le réalisateur a assuré que le film ne se limitera pas au Burkina. Le film alimentera des salles de ciné de la Côte d’Ivoire et du Mali, a-t-il conclu.

Résumé du film

Le film retrace la vie d’un couple qui sera perturbé après que la femme ait décidé d’aider financièrement son mari sans emploi. Sorti de l’auberge, l’époux va cependant commencer à mener une vie de débauche. Arrogant, infidèle, ingrat sont les qualificatifs attribués au mari dans ce film. La femme va-t-elle supporter le changement de son mari ? Va-t-il revenir à la raison ? Réponses au Ciné Neerwaya du 17 au 30 avril 2017 aux séances de 18 h30, 20h 30 et 22h30.

Irmine KINDA

Burkina24

Burkina24.com