CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

107

CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

Présenter les différentes phases du projet de construction de l’usine CIMAF Dioulasso aux hommes et femmes de média de la ville de Bobo-Dioulasso, tel était l’objectif général de cette conférence tenue par les premiers responsables de CIMAF Burkina. En effet, la ville de Bobo-Dioulasso bénéficiera d’une nouvelle cimenterie dans les prochains mois à venir, une filiale du groupe marocain CIMAF (Ciments de l’Afrique).

Dotée à terme d’une capacité de production de plus de 700 000 tonnes de ciments par an, l’usine CIMAF Dioulasso sera à la pointe de la technologie en la matière pour un investissement de l’ordre de 20 milliards de Francs CFA. A en croire le directeur général de CIMAF Burkina, Essam Daoud, ce sont environ 1000 emplois directs et indirects que vont générer les activités de construction et d’exploitation de cette nouvelle usine. « A ce titre, une large campagne de recrutement sera organisée au profit des populations de la ville et régions de Bobo-Dioulasso », a-t-il laissé entendre. A travers cette usine, le groupe CIMAF veut proposer un ciment de qualité conforme aux standards internationaux tout en veillant au respect de l’environnement et de la règlementation exigée en la matière.

Fort de son expérience dans plus de 11 pays d’Afrique dont le Burkina Faso, le groupe Ciments de l’Afrique compte très rapidement étendre sa présence sur le continent à d’autre pays et accroitre ses capacités de production dans les sites actuellement opérationnels.

Ainsi, cette conférence de presse a été aussi une occasion pour le DG Essam Daoud, d’afficher les ambitions de sa société et sa volonté de participer au développement du Burkina Faso et à la promotion des unités de transformation et des infrastructures. « Notre ambition et notre volonté, c’est de nous positionner comme leader sur le continent africain avec pour objectif de pouvoir imposer notre présence sur au moins 15 pays africains », a indiqué ce dernier.

CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de SyaCependant, il a tenu à rassurer l’ensemble des populations burkinabè que tous les engagements seront tenus, réaffirmant une fois de plus que toutes les mesures ont été prises afin de minimiser les difficultés que l’implantation de l’usine pourrait causer à la population. « La pose de la première pierre a eu lieu en mai 2016 et aujourd’hui c’est le moment de faire le premier coup de pioche. Dans quelques jours nous pourrons constater le premier coup de pioche dans la zone industrielle de Bobo 2010, ce qui est une véritable satisfaction pour nous. Nous sommes venus pour accélérer la cadence et passé à la vitesse supérieure », a rassuré le DG.

Dans l’optique de toujours satisfaire et d’anticiper sur la croissance du marché, le groupe CIMAF s’est donné pour objectif de disposer sur un horizon de 18 mois d’une capacité de production totale de plus de 1,7 millions de tonnes. Un tel atout permettra naturellement de satisfaire largement le besoin du marché. Le but étant d’accompagner la croissance du pays tout en garantissant au consommateur final un ciment de qualité mondiale à un coût très accessible grâce notamment aux économies d’échelle attendues. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net