Championnat national D1 : Santos FC # RCK, le duel des deux blessés de guerre

66

Championnat national D1 : Santos FC # RCK, le duel des deux blessés de guerre

Ce sont les équipes de la première division qui ont ouvert les hostilités. L’entraîneur des gardiens de but du Santos FC, Jean-Jacques Kaboré représentant son coach a reconnu que : « Le RCK part favori ». Néanmoins, il a affirmé que son équipe ne se laissera pas faire. « Le Santos n’a jamais eu peur d’une équipe du championnat depuis le championnat a commencé. Nous aussi, on va se défendre » a-t-il laissé entendre.

Pour Jean-Jacques Kaboré, la clé du match c’est le mental car : « Eux luttentpour le titre et nous on lutte pour ne pas descendre en D2 » a-t-il affirmé. Il dit avoir confiance à son effectif et de surcroit avec le retour de blessures de deux défenseurs à savoir : Daouda Koné et Ali Kanazoé.
Le capitaine du Santos, Soumaila Diao ancien joueur du Rail club du Kadiogo dit ne pas avoir peur de ses anciens coéquipiers. « C’est sur le terrain on verra qui est qui » a-t-il fait savoir.

Le coach du RCK Kamou Malo qualifie son adversaire du jour de « Dangereux » mais « Notre objectif c’est le championnat » a-t-il dit. Quant au passage à vide du RCK imputable surtout à l’environnement, il a affirmé que le plus difficile est loin derrière son équipe. Actuellement, de son avis « Le rêve de toute la famille c’est de renouer avec une victoire dans le championnat ». L’entraîneur des faucons souhaite plier le championnat face au Santos.

Le capitaine du Rail club du Kadiogo Aboubacar Babayouré Sawadogo dit être convaincu de terminer champion, pour lui : « Nous avons notre destin en main. Si on est pas champion c’est une faute grave ». De plus, il dit que ses coéquipiers et lui sont prêts pour affronter les matchs à venir.

Duel du haut de Tableau

Championnat national D1 : Santos FC # RCK, le duel des deux blessés de guerreL’entraîneur de Salitas FC, Aboubacar Cissé dit que ce match est très important pour son équipe. Il ajoute : « Ce match est un match à ne pas perdre, à défaut de gagner il faut maintenir la distance entre nous et notre poursuivant immédiat l’ASECK de Koudougou ».

Il encense son adversaire en ses termes : « Cette équipe est plein de talents, de joueurs expérimentés surtout ».Aboubacar Cissé a promis que son équipe fera son jeu habituel.

Son capitaine Trova Bony pense que : « Ce match va se jouer mentalement » et juge cette opposition capital pour les deux formations car il s’agit d’un match comptant pour la montée en D1.

Le coach de l’ASECK de Koudougou Brahima Cissé dit venir à Ouagadougou pour gagner. Aussi, à son avis : « L’enjeu est un peu différent. Nous nous sommes sereins et on continue à travailler ». Il a déclaré que son équipe se battra juste qu’à la dernière journée du championnat. Quant au favoritisme de la fédération par rapport à l’ASECK que le manager de Salitas prétend, Brahima Cissé dit ne pas rentrer dan ces genres de détails. Cependant il dit : « Un match de football reste un match de football, il faut tout faire pour privilégier le fair-play ».
Le capitaine de l’ASECK, Edmond Yaméogo, lui avertit son adversaire en ces termes : « Nous n’avons pas peur de Salitas c’est eux qui doivent avoir peur de nous ».

Jacques Théodore Balima
Jude Kiénou (stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net