Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège

178

Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège

C’est la maison de tous ceux qui ont besoin d’une assistance pour développer leur entreprise qu’elle soit petite ou moyenne. C’est aussi celle de tous ceux qui rêvent un jour de s’affranchir de la tutelle d’un employeur pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Bref, ce nouveau joyau qu’est la Délégation consulaire régionale du Centre-Est, centre nerveux du secteur privé, est désormais prêt à accueillir les populations du grand Est, région stratégique du Burkina Faso du fait de sa proximité avec les pays voisins que sont le Togo, le Bénin et le Niger. Son inauguration a eu lieu en présence du gouverneur de la région, représentant le ministre du commerce, de l’industrie et du commerce, et de plusieurs opérateurs économiques. L’événement avait pour marraine, Mamounata Velegda, PDG du Groupe VELGDA qui a été de 1995 à 2014, la première présidente de la section territoriale de la CCI-BF du Centre-Est.

« Le plus beau jour de ma vie »

Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège
Le Président de la délégation consulaire régionale du Centre-Est, Fasnewendé Minoungou dit Prince Akim

S’il y a bien un qui était aux anges dans son grand boubou blanc, le bonnet sur la tête, arborant un sourire débonnaire, c’est le Président de la délégation consulaire régionale du Centre-Est, Fasnewendé Minoungou dit Prince Akim. A l’en croire, ce samedi 15 juillet 2017 est le plus beau jour de sa vie car sa région fait partie des quatre régions sur les 13 du pays à abriter un tel joyau. Et c’est sans surprise qu’il a exprimé sa gratitude au président de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI-BF), Mahamadi Savadogo dit Kadhafi pour sa « clairvoyance et son pragmatisme ». Avant de présenter les neuf élus de l’Assemblée consulaire régionale, il n’a pas manqué dans son discours de faire une mention spéciale à la marraine de la cérémonie, Adja Mamounata Velegda, dont l’abnégation a permis à la région de disposer de ce bâtiment R+1 construit sur une superficie de 4 368 m2 et financé sur fonds propres par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Début d’une expansion

Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège
Mamady Sanoh, 1er Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Selon le 1er Vice-président de la CCI-BF, Mamady Sanoh, cette inauguration marque le début de l’expansion de l’institution dans les treize régions du pays à travers la réalisation d’infrastructures et de services concourant « à la dynamisation du secteur privé local ». A travers un petit cours d’histoire, il a rappelé que c’est en 1995 que Koupéla du fait de son positionnement stratégique a été retenu pour abriter le siège de la section territoriale de l’Est, deuxième du genre après celle du Nord. Et c’est à la faveur de la relecture des statuts de la Chambre de Commerce et d’Industrie sous la Transition politique que l’on est passé de la dénomination « section territoriale » à celle « délégation consulaire régionale ».

Un tandem est né

Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège
Photo de famille des opérateurs économiques

Une personnalité pour le moins inattendue était à cette cérémonie. Il s’agit de Me Mamadou Traoré, Bâtonnier de l’Ordre des avocats. Il a annoncé qu’un partenariat a été scellé entre son institution et la CCI-BF afin que les opérateurs économiques bénéficient de conseils avisés de la part des avocats notamment à travers des consultations juridiques dans toutes les régions. « Au Barreau, nous sommes prêts à cette tâche, nous sommes enthousiastes parce qu’elle rend service d’abord à l’Etat », a-t-il déclaré.

Le CEFORE, le pouls du secteur privé

Chambre de commerce et d’industrie : La délégation consulaire du Centre-Est a désormais son siège
Le président de la CCI-BF, Mahamadi Savadogo remettant un présent à la marraine Adja Mamounata Velegda

L’autre épisode de la journée a été le lancement des activités du bureau provincial du Centre de formalités des entreprises (CEFORE) logé au sein de la Délégation consulaire. Ce centre, selon le président du comité de gestion des CEFORE, Moussa Koné, est le lieu privilégié de facilitation de création d’entreprises et délivrera quatre documents. Il s’agit du registre de commerce et du crédit mobilier, la déclaration d’existence fiscale et le numéro de l’identifiant financier unique (IFU), de la carte professionnelle du commerçant et de la notification employeur (CNSS). A en croire, Mamady Sanoh, c’est grâce aux CEFORE que le Burkina Faso est en bonne position dans le classement Doing Business de la Banque mondiale. « Nous pouvons nous vanter d’être la meilleure Chambre de Commerce d’Afrique. Nous sommes reconnus, sollicités et consultés en permanence », s’est-il réjoui.

Parlant de reconnaissance, des attestions et cadeaux ont été remis à quelques apprenants des centres de formation en alphabétisation de la CCI-BF et aux anciens représentants de l’institution à Koupéla. En hommage à la marraine, une salle de conférence a été baptisée à en son nom. C’est par une visite des locaux du bâtiment et la signature dans le livre d’or que la cérémonie a pris fin.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Lefaso.net