Cent ans des apparitions de la Vierge Marie à Fatima

125

Le groupe Apostolat mondial de Fatima a organisé, le samedi 13 mai 2017, à Buug-Tenga dans la province de l’Oubritenga,  le pèlerinage marquant le centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima. Ce pèlerinage qui s’est effectué dans la paroisse de Guiloungou a été placé sous la présidence du Cardinal Philippe Ouédraogo.
La colline de Buugtenga, dans la province de l’Oubritenga, dédiée à Notre Dame de Fatima a encore drainé du monde, le samedi 13 mai 2017, à l’occasion du pèlerinage marquant le centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima. Des centaines de pèlerins sont venus des diocèses de Koupéla, Tenkododgo, Koudougou, Ouahigouya, Kaya et Ouagadougou…, pour rendre grâce à Dieu et exprimer leur dévotion à la Vierge Marie. Le Cardinal Philippe Ouédraogo a affirmé que le peuple de Dieu est réuni dans le sanctuaire Notre de Fatima pour célébrer un double  événement qui est celui de la célébration du centenaire des apparitions de la Sainte Vierge et de la canonisation de Françoise et Jacinthe bénéficiaires de ces apparitions.  « C’est une double action de grâce pour notre peuple. Que le nom du Seigneur soit béni », s’est-il réjoui. Il a également remercié tous ceux qui ont contribué à la  réussite de cette célébration. Et d’ajouter : « la Vierge Marie est puissante et attrayante que nous nous sommes réunis et avons bravé les distances et le soleil pour donner des heures de prières à la louange de son nom ». Il a de ce fait signifié qu’ils repartent confiants qu’ils ont été écoutés par leur mère. Les fidèles se sont réjouis du bon déroulement du pèlerinage et réaffirmé leurs engagements pour être un modèle et obéir aux prescriptions de la Vierge Marie, mère de Dieu. Marcel Sawaogo, un laïc de la paroisse St François d’Assise a rendu grâce à maman Marie pour ses bienfaits  dans sa vie et celle de sa famille. « Je suis là pour le centenaire des apparitions de la Vierge Marie aux trois bergères à Fatima. En venant à ce pèlerinage je m’attends à l’exaucement  de mes prières », a affirmé Pauline Ouédraogo, une fidèle. A la fin de l’eucharistie, une prière a été adressée à Marie pour les couples en difficultés, la paix dans les familles, des jeunes en difficultés pour se marier et  pour la paix, la justice et la réconciliation non seulement au Burkina Faso, mais dans la sous-région ouest-africaine. Le sanctuaire Notre Dame de Fatima de Buug-Tenga, créé, il y trois ans sous les auspices du curé de la paroisse Saint Paul de Guilongou, se retrouve désormais sur le territoire de la nouvelle paroisse Notre Dame de la consolation de Luinooghin, à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou. Ce groupe de spiritualité de l’apostolat mondial de Fatima est présent dans quelques paroisses de l’archidiocèse de Ouagadougou et fait son petit bonhomme de chemin par des rencontres régulières des membres tous les 13 du mois, et surtout par ce rendez-vous annuel de Buug-Tenga. 
Le prochain pèlerinage aura lieu, le 25 octobre 2017 pour clore  le centenaire des apparitions de la vierge Marie à Fatima. A la fin de la cérémonie les autorités religieuses et administratives ont mis en terre 10 plants  pour marquer la date anniversaire des 100 ans des apparitions à Fatima. 
Micheline OUEDRAOGO

sidwaya.bf