samedi, décembre 15, 2018

Le Président du Faso échange avec la Coordinatrice résidente du système des Nations unies...

Le Président du Faso S.E.M. Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience la Coordinatrice résidente du système des Nations unies au Burkina, Madame Metsi MAKHETHA, le 21 juillet 2016 à Ouagadougou.

A sa sortie d’audience, Madame MAKHETHA a confié être venue faire le point avec le Président du Faso sur des engagements que le pays a avec le système des Nations unies et surtout sur l’appui de l’équipe ici au Burkina Faso. « Il a été question de trois points. Le premier, c’était de voir comment faire en sorte que le Programme national de développement économique et social (PNDES) soit mis en œuvre dans un contexte de quiétude sociale, de qualité de gouvernance des institutions, de sécurité des populations. C’est pour dire que nous avons parlé de l’objectif 16, c’est à dire celui relatif au développement durable qui met l’accent sur la nécessité d’assurer et de promouvoir la paix, la sécurité et la gouvernance. Le deuxième point a concerné l’importance du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN). C’est une institution qui va donner corps à ce que je viens d’évoquer, à savoir que toutes les conditions doivent être créées pour que l’institution soit opérationnelle, efficace, parce que c’est l’une des institutions qui va permettre de créer des conditions d’un développement dans un environnement de quiétude sociale. Le troisième point a concerné les engagements du Burkina Faso au niveau global mais aussi au niveau de la population. Ce qui veut dire que tout ce que le pays a à faire concernant le développement social, économique, la conservation de l’environnement et la transformation des ressources naturelles d’une manière durable, il faut que le pays entre dans un cadre où l’on peut faire le suivi des Objectifs pour le Développement durable (ODD). Et ce suivi doit se faire au plus haut niveau de l’Etat pour montrer l’engagement. Quand on parle des ODD, ce n’est pas les objectifs du gouvernement seul. Ce sont les objectifs de tous les Burkinabè et de tous les pays, développés ou en voie de développement », a déclaré Madame MAKHETHA.

Selon la Coordinatrice résidente du système des Nations unies au Burkina, le Président du Faso est résolument engagé à faire en sorte qu’il soit mis en place un système de suivi des ODD, en tenant compte du contexte du Burkina Faso.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso


Bayiri.com

Réduction du train de vie de l’Etat : abonnements publics eau, électricité, téléphone, services...

L’exécutif dans son hebdomadaire conseil des ministres a adopté ce mercredi 20 juillet 2016 le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES). Ce programme qui constitue le cadre de référence de développement économique et social du gouvernement vise à réduire le taux de chômage au Burkina et de booster la croissance économique à 7,7% d’ici l’horizon 2020.

Après la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD), le gouvernement de Roch Marc Christian Kaboré vient de mettre sur orbite le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES). Ce programme qualifié d’ambitieux, se décline en trois axes parmi lesquels le renforcement des institutions et la modernisation de l’administration, le développement du capital humain, et la dynamisation des secteurs porteurs de l’économie et des emplois.

Selon le ministre en charge de la Communication, porte-parole du gouvernement, Remi Fulgence Dandjinou, les impacts attendus de ce PNDES sont « l’amélioration de l’efficacité de la gouvernance politique, administrative, économique locale et environnementale, l’émergence d’une économie moderne basée sur un secteur primaire évolutif qui crée des industries de transformation et de services ».
Une croissance moyenne de 7,7% est attendue dans les 5 prochaines années avec une création d’au moins 50 000 emplois/an. D’ici à l’horizon 2020, ce programme va permettre de baisser l’incidence de la pauvreté de 35% et de maitriser la croissance démographique à 2,7%.

Fini les dotations de téléphone portable aux personnalités de l’Etat...

A noter que lors de ce conseil des ministres, le gouvernement dans le souci de réduire le train de vie de l’Etat, a adopté un décret portant règlementation générale des abonnements publics d’eau, d’électricité, de téléphone, de services connexes et de boites postales. Ce décret va permettre également d’étendre l’élargissement des crédits de communication des ministres aux collectivités territoriales. « Il vise à réduire le nombre de personnes bénéficiant de la gratuité de la fourniture d’eau et d’électricité et à supprimer la dotation des téléphones portables aux personnalités de l’Etat », explique Rémi Fulgence Dandjinou, pour qui, « tout cela vise à réduire le train de vie de l’Etat ». Les économies qui en résulteraient seront placées dans des domaines plus structurants.

Max Junior


Bayiri.com

Ouagadougou: Armand Béouindé élu maire central

Ce samedi 18 juin 2016, les 252 conseillers municipaux de la ville de Ouagadougou ont porté leur choix sur le candidat du Mouvement du...

Développement durable : « C’est à la jeunesse d’être au-devant » (Désiré Yaméogo, conseiller...

Désireux d’atteindre les Objectifs du développement durable (ODD), la plateforme nationale, composée de 11 réseaux de jeunesse dédiée à la cause, organise son premier...

Bobo-Dioulasso : Ainsi donc, une femme ne sera pas Maire ?!

Dans l’arrondissement 5 en effet, l’opposition politique toutes tendances confondues a un peu plus de conseillers municipaux que le parti au pouvoir. Et un...

Roch Kaboré : « Le BAC sera organisé normalement »

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a donné l’assurance aux Burkinabè vivant en Belgique que le baccalauréat sera organisé à bonne date...

Lutte contre la faim : Les mesures du gouvernement Thiéba

« Mes ambitions dans le domaine de l’agriculture sont essentiellement l’augmentation des potentialités de production afin de faire reculer considérablement l’insécurité alimentaire à l’horizon...

Municipales 2016 : Désigner les maires sans se saigner

Les résultats définitifs des élections municipales ont été publiés  par le Conseil d’Etat dans une indifférence presque générale. Mais cela ne signifie pas que...

Processus électoraux au Burkina : Me Barthélémy Kéré et son équipe satisfaits

Après l’insurrection populaire que le Burkina Faso a connue et à l’avènement de la transition, la CENI a été « confrontée à de nouveaux défis,...

Production céréalière au Burkina : Plus de 4 millions de tonnes prévues en 2016-2017

Ceci est une déclaration de Jacob Ouédraogo, ministre burkinabè de l’agriculture, à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la faim, célébrée...

Populaire

Facebook : Il est désormais possible de poster des commentaires en vidéo

Les utilisateurs de Facebook ont désormais la possibilité de publier des vidéos en commentaires en dessous des publications, a annoncé récemment le premier réseau...

Bobo : L’ONEA se dévoile à Nasso

La Direction régionale de l’Ouest de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a initié une visite guidée dans ses différentes stations à...

Les comptes Twitter et Pinterest de Mark Zuckerberg ont été piratés !

Le patron de Facebook a vu ses comptes Twitter et Pinterest piratés car il utilisait le même mot de passe que pour son compte...