Caravane Da’awa et solidarité islamique : la 8e édition pour maintenir allumée la flamme de l’amour, de la compassion de la solidarité intergénérationnelle

179

Caravane Da’awa et solidarité islamique : la 8e édition pour maintenir allumée la flamme de l’amour, de la compassion de la solidarité intergénérationnelle

La solidarité par le partage et le don sont des éléments fondamentaux de la foi du musulman. Le Cercle d’études, de recherches et de formations islamiques (CERFI) a procédé samedi 15 avril au lancement de la 8e édition de la caravane Da’awa et solidarité islamique. Cette campagne se veut être une manifestation de la foi du musulman par le don. Du 15 au 17, les villes de Garango, Tenkodogo, Koupela et Zorgho accueilleront cette caravane. Elle se manifestera par des dons de vivres, et de vêtements, des prêches, des conférences, des visites aux pénitenciers et hospitaliers avec pour thème : « Consolider la cohésion social à travers la solidarité ».

Caravane Da’awa et solidarité islamique : la 8e édition pour maintenir allumée la flamme de l’amour, de la compassion de la solidarité intergénérationnellePour le vice-président du CERFI Aminou Ouédraogo, cette caravane a pour but de montrer que l’islam c’est le partage et la recherche de la cohésion. Il a noté que la communauté musulmane de par son nombre a non seulement les moyens, mais surtout le devoir de soutenir les actions publiques et privées pour l’amélioration des conditions de vies des populations du Burkina. Il a exhorté alors les fidèles musulmans à faire individuellement et collectivement le bilan des efforts déployés par la communauté, afin de prendre ensemble des engagements nouveaux pour l’édification d’une société plus solidaire et prospère.

Caravane Da’awa et solidarité islamique : la 8e édition pour maintenir allumée la flamme de l’amour, de la compassion de la solidarité intergénérationnelleLe parrain de la présente édition, Hamidou Ouédraogo dit ‘’Hamid Carreaux’’, représenté par IssakaSam, a confié que cette caravane est une occasion de grande communion avec ses frères et sœurs en islam et renforce sa conviction que la plus belle chose au monde, c’est d’être au service de l’humanité. Pour lui, être charitable est un moyen d’agir pour Dieu, et l’islam incite à l’entraide et à la coopération pour de bonnes œuvres. Il a poursuivi en disant que cette caravane Da’awa et solidarité rappelle l’importance d’agir ensemble pour le bien de tous. Tout en notifiant que « da’awa » signifie militantisme pour la cause de Dieu, il a souhaité que le message de paix et de solidarité de l’islam soit reçu et entendu dans toutes les localités traversées par la caravane.

Ferdinand Koanari
Lefaso.net

Lefaso.net