Campagne municipale : Attention à l’ ‘’escroquerie électorale’’ !

1023

Campagne municipale : Attention  à  l’ ‘’escroquerie  électorale’’ !

En effet, depuis l’ouverture de la campagne municipale le 7 mai 2016, on constate par endroits que des partis politiques et/ou candidats en course pour les conseils municipaux utilisent les images du Président du Faso sur leurs affiches et autres supports de campagne. Des photos souvent accompagnées de messages attribués au Président du Faso et qui plaident en leur faveur.
En plus de violer ainsi les textes, ces comportements sonnent quelque part comme un aveu d’impuissance de ces candidats et/ou partis politiques à répondre aux critères de valeurs des populations dont ils sollicitent les voix. S’agripper de la sorte au Président du Faso pour masquer ses incompétences et carences aux fins d’être élu n’est pas seulement un jeu malsain ; c’est aussi une escroquerie électorale qui ne dit pas son nom. Pourtant, ces élections de proximité post-insurrection se devaient aussi d’être celles de toutes les ruptures avec ces pratiques tant fustigées ; des élections d’engagement de valeurs envers soi-même. Mais hélas !
Dans cette dynamique des choses, il ne sera pas étonnant que des conseillers municipaux (maires) rejettent leurs échecs ou mauvaises pratiques à la plus haute autorité ou se cachent encore derrière elle pour justifier l’injustifiable. Non ! Chacun doit s’assumer et il est d’ailleurs temps qu’il en soit ainsi. Car, l’incivisme tant décrié…, c’est aussi cela. On ne va pas fermer les yeux sur ces cas ‘’graves’’ et vouloir donner des leçons à des élèves qui ne font qu’emboîter autrement le pas.
Il est temps que les partis politiques apprennent à discipliner leurs militants car, l’éducation politique commence par là également.
Les structures de l’Etat en charge de cet aspect de la campagne sont donc interpellées sur cette question cruciale à multiples conséquences.

Oumar L. OUEDRAOGO
([email protected])
Lefaso.net

Lefaso.net