Burkina : Vers une stratégie d’industrialisation pour la transformation des produits locaux

39

C’est dans un esprit d’innovation que le ministère en charge de l’industrie organise la Semaine de l’industrie burkinabè (SIB) du 3 au 8 décembre 2018  sous le thème : « stratégie nationale d’industrialisation du Burkina Faso : quelle relance pour nos industrie locales ? ». Durant une semaine, le département exposera sa politique nationale  en matière d’industrialisation.

Une grande partie de la production locale burkinabè est exportée sans transformation vers d’autres pays dans la sous-région. Harouna Kaboré, ministre en charge de l’industrie, a expliqué que la transformation industrielle et artisanale est au cœur de la politique du gouvernement, notamment en matière de transformation des matières premières locales.

Pour lui, c’est dans cette optique que le ministère en charge a adopté une stratégie nationale d’industrialisation à l’horizon 2022, afin d’avoir une vision structurée de l’ensemble des actions à venir pour la transformation des matières premières locales.

Pour permettre en effet à tous les acteurs de s’approprier des nouvelles orientations et politiques du gouvernement en matière d’industrialisation, le ministère en charge du commerce organise la Semaine de l’industrie Burkinabè (SIB) du 03 au 08 décembre 2018 sous le thème : « Stratégie nationale d’industrialisation du Burkina Faso : quelle relance pour nos industries locales ? ».

Burkina : Vers une stratégie d’industrialisation pour la transformation des produits locaux
La semaine de l’industrie Burkinabè (SIB) du 3 au 8 décembre 2018

Cette semaine sera marquée par des actions de communication, notamment une émission télé-débat, un panel, une remise de matériels à des petites et moyennes industries (PMI) et une visite d’entreprise. A l’écouter, il s’agit, entre autres, de faire le point sur le diagnostic du secteur de l’industrie burkinabè, partager la vision du gouvernement en matière d’industrialisation, mener des réflexions sur la transformation des matières premières et susciter la consommation des produits locaux.

«La relance du secteur industriel se fera à travers une valorisation plus accrue de nos matières premières locales. Je reste convaincu qu’une industrialisation durable de notre économie ne saurait se réaliser que par la mise en place d’infrastructures de qualité et résilientes dans les secteurs porteurs, notamment l’énergie, le transport, l’industrie manufacturière et les services à même de susciter la création d’une masse critique d’industries compétitives tournées vers la transformation des matières premières locales et exploitant les technologies émergentes », a-t-il déclaré.

Burkina : Vers une stratégie d’industrialisation pour la transformation des produits locaux
Lancement de la MCIA TV qui représente la Web tv du ministère

La semaine de l’industrie Burkinabè (SIB), d’un coût total de 128,050 milliards de FCFA (hors plan, projet et programmes), se décline sur 5 axes stratégiques. Il s’agit, entre autres, de régler les questions d’infrastructures, de soutien à la création et au développement des unités industrielles, d’améliorer le cadre juridique, de l’appui à l’industrie et contribuer à améliorer l’offre de financement du secteur.

Egalement, Harouna Kaboré a fait comprendre que son département a entrepris l’élaboration et l’adoption du Plan d’industrialisation accéléré pour contribuer à la mise en place d’unités industrielles compétitives et à forte valeur ajoutée principalement dans trois filières  porteuses que sont les filières bétail-viande, coton-textile, carrière et matériaux de construction. Il est d’un coût de 3 423 milliards F CFA, dont 823 milliards F CFA pour l’investissement dans les outils industriels de promotion et 2 600 milliards de F CFA dans les infrastructures de soutien.

Par ailleurs, ce mardi 4 décembre 2018 à Ouagadougou, le ministère en charge de l’industrie a procédé au lancement de la MCIA TV qui représente la Web TV du ministère. C’est un espace digital de promotion du potentiel économique et commercial du Burkina Faso grâce à la diffusion de supports vidéo. MCIA TV traite des questions de commerce, d’industrie, d’artisanat, de secteur privé et du climat des affaires au Burkina Faso. 

Jules César KABORE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com