Burkina : Roch Kaboré lance la Semaine Africaine de la vaccination à Saponé

178

Le président du Faso a procédé au lancement officiel de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) ce lundi 29 avril 2019. La cérémonie de lancement est intervenue dans la commune de Saponé, localité qui a enregistré l’un des taux de vaccination les plus faibles.

« Le champion mondial de la vaccination » a lancé officiellement la SAV au Burkina Faso. Cette semaine vise à contribuer au renforcement de l’engagement des acteurs nationaux et internationaux en faveur de la vaccination au cours de la deuxième année de vie.

Avec environ « 700 000» enfants non vaccinés par an, la vaccination a été érigée en « priorité » par le président du Faso. Une priorité qui est en même temps l’un des 10 engagements pris par les chefs d’États et de gouvernements de l’Union Africaine au 28ème sommet de l’Union africaine.

En dépit des acquis déjà engrangés, le président du Faso reconnait que des efforts restent à fournir. « Des efforts ont été faits, mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Du travail reste à faire. En passant à cette deuxième vague de vaccination, il s’agit de rattraper les enfants qui n’ont pas pu bénéficier de la vaccination au Burkina Faso », a expliqué le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Avec plus 4 milliards de F CFA investis en 2019 dans la vaccination, « le champion mondial de la vaccination » entend lutter contre des maladies comme le méningocoque, la rougeole et la rubéole.

« Le champion mondial de la vaccination » présentant son trophée

La SAV s’est positionnée comme une plateforme de plaidoyers envers les différents gouvernements à traduire « en action concrètes » les engagements politiques « louables ». 

Les raisons du faible taux de vaccination dans certaines localités s’expliquent par « la faible implication sociale » et « l’insuffisance de la contribution de ressources privées locales ». Et au ministre de la santé Claudine Sorgho/Lougué de rappeler les avantages de la vaccination. « La vaccination au cours de la deuxième année de vie et au-delà offre de multiples avantages tels l’opportunité de renforcement du niveau, de la durée et de l’étendue de la protection des populations contre les maladies à prévention vaccinale grâce à l’introduction de nouveaux vaccins et à l’administration des doses de rappel », a-t-elle indiqué.

Cette cérémonie de lancement a été l’occasion pour le président du Faso de recevoir son trophée de « champion mondial de la vaccination ». Des motocyclettes ont été également remises au président du Faso par un acteur privé au profit des agents de santé. Pour clore ladite cérémonie, des acteurs champions de la vaccination ont aussi été distingués par le président du Faso. La Semaine Africaine de la vaccination est prévue pour se tenir du 29 avril au 6 mai 2019.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici