Burkina : Les secrétaires décrètent 72 heures de grève

65

Dans une correspondance adressée au président du Faso, le secrétaire général du syndicat national des secrétaires du Burkina (SYNAGEB) a indiqué que les secrétaires du Burkina vont observer un arrêt de travail de 72 heures. Une réponse au blocage des négociations avec le gouvernement.

Depuis septembre 2016 que la plateforme revendicative du SYNASEB a été introduite et jusqu’à présent il n’y a pas de suite,  apprend la lettre. Et dans ladite plateforme revendicative, trois grands points ont été inscrits. La réorganisation du plan de carrière des secrétaires, l’amélioration des conditions de vie et de travail et l’instauration des mesures d’accompagnement ou fonds de motivation sont les revendications des secrétaires du Burkina.

Le secrétaire général du SYNASEB indique que le mouvement d’humeur de septembre 2017 a été stoppé suite à l’appel du gouvernement de procéder à des négociations. Seulement, les conclusions des négociations tenues du 5 au 12 octobre 2017 tardent à être appliquées, selon le syndicat. Même si des négociations ont été faites avec le ministre de la fonction publique, le Pr Seni Ouédraogo, le communiqué indique que des nouvelles tentatives sont restées vaines.

Et en réponse à ce que le secrétaire général du SYNASEB qualifie de « mépris en l’endroit des secrétaires », le bureau exécutif du syndicat a appelé les militants à observer un arrêt de travail de 72 heures à compter du 26 juin 2019.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici