Burkina : Les blogueurs du Burkina s’initient au suivi des politiques publiques

196

L’association des blogueurs du Burkina (ABB), dans le souci d’un plus grand suivi des politiques publics par tous, a initié un blogcamp, une formation pour les blogueurs et non blogueurs, avec pour thème, « réseaux sociaux et veille citoyenne ».  Bassératou Kindo, présidente de cette association a lancé la première édition du BlogCamp à Ouagadougou ce vendredi 26 janvier 2018.

Désormais, grâce à l’innovation des TIC, la population a un regard sur ce que font les gouvernants. Le Présimètre,  politique de suivi des promesses faites par le chef de l’Etat, en est une preuve. Allant dans le même sens, l’Association des Blogueurs Burkina a inscrit dans ses activités l’organisation d’un blogcamp.

Il s’agit d’un cadre de partage d’expériences entre blogueurs et non blogueurs, de formation et de renforcement des capacités sur le blogging, les réseaux sociaux et de façon générale, sur les TIC. 

« Réseaux sociaux et veille citoyenne ». C’est le thème de cette première édition de BlogCamp. Ce choix, a expliqué la présidente, « se justifie par le contexte socio-politique burkinabè marqué par une veille engagée par plusieurs associations de la société civile sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) après l’insurrection populaire d’octobre 2014 ».

Bassératou Kindo, Présidente de l’ABB

L’autre objectif de ce blogcamp est « la réflexion sur les questions relatives à l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour le suivi des politiques publiques. Cela permettra aux membres de l’ABB de ne pas être en marge de l’évolution des technologies de l’information et de la communication », a expliqué la présidente de l’ABB dans son discours.

Consciente que ce blogcamp est un tremplin pour les participants d’acquérir de nouvelles compétences pour améliorer le contenu de leurs blogs en vue de mieux participer aux débats publics, Bassératou Kindo invite les uns et les autres à participer activement aux 48 heures de formation.

« Pour cette première édition, 50 personnes sont attendues à ce blogcamp », a-t-elle indiqué.

Irmine KINDA

Burkina24

Burkina24.com