Burkina : les avocats mettent fin à leur débrayage

24

Les avocats burkinabè réunis en Assemblée générale ont décidé de lever la suspension de leur participation aux audiences pénales. Avec cette décision, les auxiliaires de justice mettent ainsi fin à leur grève entamée depuis le 23 avril dernier

Les « robes noires » étaient en grève pour exiger de l’Etat le fonctionnement normal de l’institution judiciaire, notamment en résolvant la crise avec le corps de la garde de sécurité pénitentiaire d’une part et celui des greffiers d’autre part.

L’Assemblée générale tenue hier 10 juin, a constaté qu’à la suite des greffiers, les Gardes de sécurité pénitentiaire avaient repris toutes leurs activités. Raison pour laquelle, elle a décidé de mettre fin au mouvement d’humeur. Elle a invité l’Etat « à œuvrer pour que la reprise du fonctionnement de l’appareil judiciaire soit pérenne ».

Depuis le mardi 23 avril, les avocats ont décidé de déserter les cours et tribunaux pour dénoncer « les graves dysfonctionnements de l’appareil judiciaire du Burkina Faso ».

 

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici