Burkina : Les administrateurs des Sociétés à capitaux publics découvrent le SYSCOHADA

80

A l’occasion  de sa 19ème session de formation qui se tient du 10 au 29 septembre 2018 à Bobo-Dioulasso, le Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat (MCIA) du Burkina Faso prépare les administrateurs des Sociétés à capitaux publics (SCP) à la bonne utilisation du Système comptable de l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires  (SYSCOHADA) ainsi que d’autres innovations comme le  nouveau code des impôts.

La nouvelle version du Système comptable de l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires  (SYSCOHADA) pour les comptes sociaux est  d’application depuis l’année 2018 et le sera à partir de « janvier 2019  pour les comptes consolidés », affirme le Secrétaire général du Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat (MCIA) Boubacar Traoré.

Il explique  toute l’importance pour son département d’œuvrer au  renforcement des capacités des administrateurs des SCP : « Cette mise à jour va leur permettre de mieux examiner les états financiers pour une meilleure orientation des décisions qui s’imposent pour le développement de leurs sociétés respectives », dit-il. Ces modules de formation du SYSCOADA seront développés par l’expert-comptable du Cabinet AUREC-Afrique, Adama Zèba.

La 19ème édition de cette tribune de promotion de la gouvernance et du suivi de la gestion des sociétés à capitaux publics  a pour thème : « Elaboration et analyse des états financiers conformément au SYSCOHADA révisé : Technique d’examen des grandes masses de bilan, du compte de résultat, innovations majeures et implications financières ».

Au cours de cet atelier, la Direction générale des impôts va  présenter le « Nouveau code des impôts » aux participants. Ce nouvel outil de gestion  selon le SG du MCIA a permis « d’intégrer des textes plus ou moins éparses dans un document unique ».

En rappel, le Système comptable de l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires  (SYSCOHADA) regroupe 8 pays de l’UEMOA, 6  de la CEMAC et 3 autres pays.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina24 à Bobo-Dioulasso

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com