Burkina : Le syndicat des agents du trésor annonce une grève du 24 au 26 avril prochain

196

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina ( SATB) a tenu un point de presse ce mercredi 19 avril 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre visait à protester contre les propos de certaines autorités politiques face aux agents du trésor.

Le syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB) a dénoncé le dénigrement et l’acharnement de certaines autorités du Burkina Faso tendant à exposer les travailleurs à la population, ce mercredi 19 avril.

Les dénonciations du SATB

Le SATB  rejette les propos du Président de l’Assemblée nationale sur les délais d’exécution et les pénalités de retard. Selon eux, il aurait dit que les agents, notamment ceux du trésor, s’asseyent sur les dossiers des entrepreneurs, attendant que « ces derniers viennent les démarcher avant de faire les transferts ».

Le secrétaire général du SATB, Seini Kouanda, poursuit en affirmant que le président de l’Assemblée nationale aurait affirmé  qu’« un agent de la catégorie E du trésor public gagne mieux qu’un cadre du ministère de l’agriculture ou de l’éducation ». Le SATB  fait savoir également qu’un député affirmait que les agents qui s’asseyaient sur les chèques impayés sont toujours au trésor.

Le syndicat demande aux députés qui ont la preuve des accusations de dénoncer les agents incriminés au « risque d’être taxés de complices ». Seini Kouanda déclare que le maire de la commune de Bobo-Dioulasso lors d’une conférence de presse le 8 décembre passé aurait accusé les agents de la trésorerie régionale des Haut-Bassins de « bloquer les salaires des travailleurs de sa collectivité».

Le syndicat estime que de tels propos visent à mettre en conflit les travailleurs. Il rappelle que les agents du trésor ont bravé les balles lors du coup d’Etat de septembre pour permettre le paiement des salaires des travailleurs.

Le SATB compte monter au créneau avec un sit-in du 24 au 26 avril 2017 sur tout le territoire national pour la satisfaction de sa plateforme revendicative qui date de 2011.

En rappel, le SATB est une organisation syndicale des travailleurs de la direction générale du trésor et de la comptabilité  publique ( DGTCP). Il est également membre de plusieurs organisations et regroupements syndicaux, à savoir entre autres l’Unité d’action syndicale (UAS), le collectif syndical CGTB, la coordination des syndicats du ministère en charge des finances (CS-MEF).

Jules César KABORE

lesaffairesbf

Burkina24.com