Burkina : Le Salon de l’immobilier attend les porteurs de projets

67

Le deuxième salon panafricain de l’immobilier a ouvert ses portes sur le site de la salle de conférence de Ouaga 2000. Besoin de conseils pour construire, d’assurance ou d’information sur l’immobilier, les agents immobiliers attendent le public du 20 au 22 février 2020 dans des stands aménagés à cet effet.

Les acteurs de l’immobilier sont réunis pour parler et faire la promotion de leurs activités.  Le salon panafricain de l’immobilier initié dans ce sens propose plusieurs activités.

 Des conférences débats, panels desquels découleront des recommandations afin d’améliorer non  seulement la règlementation en matière immobilière, mais aussi de faciliter la production de logements et les rendre accessibles.

Des stands d’exposition vente des produits et services, des rencontres B to B qui offrent des possibilités et des facilités en matière immobilière sont aussi prévus.

« Nous avons réuni les meilleurs acteurs de l’immobilier qui font de bons produits, qu’ils puissent présenter leurs produits, des offres promotionnelles, des rabattements des prix pour satisfaire les porteurs de projets immobiliers », explique Boubacar Compaoré, président du comité d’organisation du salon.

L’Association des agents immobiliers du Burkina (2AIB-BF), dans sa vision de faire du salon un potentiel marché de l’immobilier africain, a associé des pays comme la Côte d’Ivoire et la Tunisie.

 «


Boubacar Compaoré, président du comité d’organisation du salon panafricain de l’immobilier

Réunir les acteurs immobiliers pour une facilitation de l’accès aux logements », tel est le thème de l’édition autour duquel ces professionnels ambitionnent de contribuer à une meilleure règlementation de l’activité immobilière au Burkina.

Le thème vient à point nommé, a laissé entendre le représentant du ministre de l’habitat, Soubeiga Aimé, car l’exercice de la fonction immobilière nécessite un certain nombre d’aspects qu’il faut rigoureusement encadrer.


Les stands d’exposition des sociétés immobilières

 Pour lui, la promotion de l’immobilier ne doit pas se limiter à la recherche du gain et oublier le rôle premier qui est de favoriser l’accès au logement pour toutes les catégories sociales et tous les ménages.

C’est dans ce sens que son ministère se réjouit et  accompagne cette initiative qui offre aux agents immobiliers l’occasion de se parler, recadrer les activités et favoriser l’accès au logement.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici