Burkina : Le FMI chez le Premier ministre

107

Le premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le directeur adjoint du Département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Desruelle, ce lundi 10 avril 2017 à Ouagadougou.

A sa sortie d’audience le directeur adjoint du Département Afrique du Fonds monétaire International (FMI), Dominique Desruelle, a laissé entendre que cette rencontre visait à faire le point des programmes soutenus par le FMI qui est en cours au Burkina Faso.

Il a ajouté que les discussions ont également porté sur les perspectives futures en particulier la manière dont le FMI pourrait apporter son concours à la mise en oeuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Pour Dominique Desruelle, le FMI peut permettre d’aider à la mise en place du cadre macro économique dans son ensemble qui sous-tend la mise en place du PNDES en particulier mettre en place un cadre économique qui permet d’avoir plus de place pour les dépenses d’investissement.

Burkina : Le FMI chez le Premier ministre
Dominique Desruelle ,directeur adjoint département Afrique du Fonds monétaire International

Concernant la part de contribution du FMI dans le PNDES, il répond que le FMI permet de renforcer le soutien de l’ensemble de la communauté internationale et pourrait permettre d’avoir un soutien financier plus fort.

« Aussi réfléchir à l’aide qu’on peut mettre au petit développement de ressources sur le marché domestique afin  de créer la place nécessaire à l’accroissement des investissements que le gouvernement veut mettre en place », a-t-il fait savoir.

Il précise que c’est un regain de perspective de croissance des chiffres qui sont assez bons mais que dans le futur, « on aimerait avoir plus de croissance ». « Les conditions sont bien en place pour se dire comment on peut faire un saut qualitatif important dans les années à venir en terme de croissance et bien-être », a-t-il conclu.

Jules César KABORE

Burkina 24

Burkina24.com