Burkina : Le Festival Garba au Faso débute le 24 septembre à Ouagadougou

48

Le comité d’organisation a lancé officiellement la 3e édition du festival d’art culinaire ou festival Garba au Faso ce mercredi 11 septembre 2019 à Ouagadougou. Ce festival se tiendra du 24 au 29 septembre 2019 au siège du FESPACO.

La 3e édition du festival Garba au Faso a été lancée ce mercredi 11 septembre 2019 à Ouagadougou. Elle se tiendra du 24 au 29 septembre au siège du FESPACO.

L’objectif de ce festival est de créer des opportunités  d’emploi direct et indirect pour les vacanciers et aussi de valoriser et de promouvoir le produit « garba ». Cette année, l’innovation majeure est la baisse du prix d’entrée à 200 F CFA. Il était de 500 F CFA à la précédente édition.  Il y a aussi la récompense de certains exposants au nombre de cinq (5) dans l’art culinaire, d’hygiène et de professionnalisme, la restauration, les maquis et  des prestations live de 20 artistes.

Selon Olivier Bamouni, promoteur du festival Garba au Faso, «Vu que depuis un moment le pays produit du manioc et que certains acteurs se sont lancés dans la production du manioc, nous avons voulu donc mettre ce concept en place afin de valoriser et de promouvoir ce produit ».

Il a fait savoir que le festival n’est pas uniquement dédié à l’attiéké. Les grillades,  et le gaonré, entre autres, seront de la partie.

La dénomination « garba » est liée au fait que ce mets est essentiellement vendu par les ressortissants nigériens. C’est en effet un patronyme populaire au Niger. Les Ivoiriens se sont appropriés le concept avec l’arrivée du zouglou en 1990. C’est devenu un plat populaire ivoirien à base de semoule de manioc. Il se compose d’attiéké et de morceaux de thon frits accompagnés de piments frais hachés et selon les variantes, de tomate et d’oignon.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici