Burkina : L’administration douanière et la Chambre de commerce célèbrent leur partenariat

42
Burkina : L’administration douanière et la Chambre de commerce célèbrent leur partenariat

L’administration des douanes et la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina ont procédé, ce 18 septembre 2019 à Ouagadougou, à l’ouverture de la « journée de valorisation du partenariat ». Cette célébration sera mise à profit par les deux structures pour échanger sur l’état des lieux et les perspectives de la relation de partenariat qui les lie depuis décembre 2007. L’objectif final est de consolider les relations entre les deux administrations dont le but est de conduire des actions concertées au bénéfice du secteur privé burkinabè.

Débutées dans les années 1950 avec les premières réalisations d’infrastructures, notamment le magasin collecteur de la gare ferroviaire de Ouagadougou, les relations entre l’administration douanière et la Chambre de commerce ont été matérialisées par la signature d’une convention de partenariat en décembre 2017. Pour dynamiser et renforcer ces liens de collaboration, une « journée de valorisation du partenariat » a été organisée par les deux structures, ce 18 septembre 2019. Le but de cette rencontre est de conduire des actions concertées au bénéfice du secteur privé burkinabè.

Issaka Kargougou , Directeur général de la CCI-BF

La journée de célébration permettra aux deux institutions de se concerter sur les axes majeurs de la convention de partenariat, dans le but de dégager des perspectives.

Pour Issaka Kargougou, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, « cette journée de valorisation du partenariat n’est pas un fait du hasard. Elle est le fruit d’une confiance mutuelle et réciproque construite entre les deux institutions depuis plusieurs décennies que nous allons œuvrer à renforcer au bénéfice du secteur privé burkinabè ».

Des participants

La rencontre permettra aussi de prendre en compte plusieurs domaines dans le cadre de ce partenariat. Il s’agit notamment de l’amélioration du climat des affaires, la facilitation des échanges, l’appui à la modernisation de l’administration douanière et la facilitation du processus de concession et d’exploitation de services publics ou d’infrastructures d’utilité publique.

Alassane Wiliam Kaboré représentant le DG de la Douane

Les participants à ces travaux vont par ailleurs échanger sur certains défis à relever dans le cadre du partenariat, faire des propositions afin de permettre aux deux structures de prendre des décisions dans le sens du développement et du renforcement des relations. « Nos services travaillent à la mise en œuvre d’un service chargé du partenariat Douane/Entreprises au sein de la Direction générale des douanes, qui sera davantage à l’écoute des préoccupations. Egalement, les réformes contenues dans l’axe 3 du plan stratégique connaîtront bientôt une mise en œuvre », a déclaré Alassane William Kaboré, le représentant le directeur général de la douane.

Photo de famille

Les deux partenaires estiment qu’au regard des enjeux économiques du pays, il est nécessaire de faire des efforts pour l’atteinte des objectifs en matière de recouvrement. Et pour relever ce défi, les deux structures comptent poursuivre le renforcement de leur partenariat.

La coopération se poursuivra dans les secteurs clés, ce qui devra déboucher sur la modernisation des procédures au regard de l’accroissement des effectifs dans les différents secteurs d’activité.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici