Burkina : la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite

39

Le ministère du commerce interdit désormais la vente des liqueurs et autres spiritueux dans des emballages plastiques et les petits conditionnements. Selon ledit ministère, cette mesure de lutte contre les boissons frelatées vise à préserver la santé de la jeunesse burkinabè.

Ils sont vendus dans de petits sachets plastiques à 100 FCFA l’unité ou plus dans quelques kiosques de fortunes dans plusieurs localités du pays. Ces boissons frelatées nuisent gravement à la santé de leurs consommateurs car échappant à tout contrôle sanitaire et par les services du département en charge du Commerce.

Désormais et à compter du 6 septembre, il est interdit de « produire, d’importer, de commercialiser de détenir, d’offrir à titre gratuit des liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachets plastiques » sur toute l’étendue du territoire national. Cette mesure d’interdiction concerne aussi les bouteilles PET contenant ces mêmes produits de capacité inférieure à 30 centilitres.

Dans cette optique, le ministère du commerce informe que ses services compétents effectueront des opérations de contrôle en vue de procéder au retrait du marché des produits concernés et tout contrevenant s’exposera à des sanctions. Aussi, un numéro vert a été mis à la disposition des populations pour signaler le non respect de cette mesure.

Le ministère du commerce avait également annoncé la suspension des importations des huiles alimentaires et du sucre jusqu’à nouvel ordre dans le but de soutenir les industries locales.

 

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici