Burkina: la question de fonctionnement des musées au centre d’une rencontre de concertation

33

Le ministère
de la Culture, des Arts et du Tourisme organise les 16 et 17 octobre à
Ouagadougou une rencontre de concertation sur la gestion des musées de Kaya,
Gaoua et de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre se tient avec les acteurs concernés
que sont les maires, les directeurs régionaux et les conservateurs des musés.

L’objectif
de cette rencontre est de recueillir les difficultés rencontrées par les musés
transférés et proposer des solutions à même d’endiguer les difficultés de
fonctionnement desdits musés.

Au Burkina,
après, la création du musée national en 1962, le processus d’expansion des
musées s’est poursuivi avec la création dans les années 1990 de trois autres
musées provinciaux. Ce sont les musés de Gaoua et de  Sogossira Sanou de Bobo-Dioulasso dans les
années 1990 et celui de Kaya  en 1995. A
l’image du musée national, ces musées avaient pour missions, la sauvegarde, la
conservation et la promotion du patrimoine culturel matériel et immatériel à
l‘échelle de la province. Avec la communalisation intégrale, ces musées ont été
transférés aux communes respectives de Gaoua, Bobo Dioulasso et Kaya. Dans le
sillage de ce transfert, des ressources humaines et financières ont été mises à
la disposition des communes concernées dans le but de les rende plus dynamiques,
plus visibles et proches des communautés. Malgré toutes ces mesures, ces musées
rencontrent des difficultés. « Face à cette situation, la Direction générale du
patrimoine culturel s’interroge sur la stratégie à entreprendre pour la
dynamisation de ces musées transférées, d’où la tenue de cette rencontre de 48
Heures qui permettra aux acteurs d’exposer les difficultés qui sont les leurs
et proposer des pistes de solutions », a indiqué  Vincent Sedogo, Directeur générale du
patrimoine culturel.

Selon Oumar
Golané, conservateur du musée de Gaoua, le ministère de la Culture a fait sa
part mais ce qui n’a pas peut-être marché, c’est le fait que les collectivités
ne connaissent pas peut-être les réalités et le bien fondé des musées. En fait,
quand vous n’êtes pas du domaine et que l’on vous explique le fonctionnement
des musées, c’est un peu technique car les musées sont des institutions
particulières. Les musées sont des institutions à but non lucratif permanent
qui demandent des moyens conséquents pour fonctionner sans pour autant en
générerez alors que les collectivités perçoivent les musées comme des sources
d’entrées de fonds. Les musées peuvent être des sources d’entrée de fonds à
condition qu’ils bénéficient d’un accompagnement financier conséquent de la
part des collectivités.

De l’avis de
Binta Sawadogo, 1re adjointe au maire de la commune de Kaya, la gestion du
musée de Kaya ne se fait pas comme il se doit par manque de ressource
financière. En plus, par an, nous avons des agents affectés qui viennent et qui
repartent car ils n’ont pas les moyens financiers nécessaires pour travailler.
La gestion du musée à Kaya ne se fait pas comme il doit aussi car nous n’avons
pas compris comment il faut gérer un musée.

L’ensemble
des participants à cette rencontre de deux jours fondent beaucoup d’espoirs
qu’aux sortir ils repartiront dans leurs localités respectives avec des
solutions à même de booster la gestion des musées. D’où cette invite du
représentant du Secrétaire général du ministère de la Culture à une véritable
participation de tous.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici