Burkina: La plateforme E-éducation lancée

268

Planète Schools a adopté l’ère numérique avec la création de sa nouvelle plateforme intitulée E-education. Le lancement de ce nouveau joyau a eu lieu ce lundi 22 janvier 2018 à l’école internationale de l’Amitié.

Les écoles ont entamé la période du second trimestre. Un portail web s’ouvre au public. Les tous petits de la maternelle, en passant par les élèves, étudiants, parents d’élèves, chercheurs d’emplois (…) pourront avoir accès à ce joyau vu tous les services qu’offre la plateforme. C’est un cadre de formation formelle comme non formelle à en croire les promoteurs de E-education.

« Nous sommes dans le monde des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il faut que nos écoles puissent embrasser cette dynamique afin que nous puissions faciliter les opportunités d’accès à certaines formations en ce qui concerne nos écoles », a expliqué Camille Penou, représentant de Univers Turquoise, sur la création de cette plateforme.

L’Afrique est en retard en ce qui concerne l’E-education, l’enseignement assisté par ordinateur et le net.  E-Education offre des services à toutes les couches de l’école. De la maternelle jusqu’aux grandes écoles et les universités. 

Plusieurs services sont disponibles sur le site de E-education.

Les ministres de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRI) et celui du développement de l’économie numérique et des postes respectivement parrain et co-parrain de la présente cérémonie, qui ont été représentés, ont félicité et encouragé les parents, les élèves, étudiants à s’approprier cette plateforme. Et surtout aux parents qui pourront avoir un suivi sur ce que l’enfant apprend à l’école et voir les résultats des examens et concours, etc.

 « La plateforme, c’est pour l’éducation, ce n’est pas une plateforme libre. Toutes les garanties sont prises pour que ce  soit uniquement pour l’éducation »,  a souligné Pr Valea Felix, conseiller technique, représentant le ministre du développement de l’économie numérique et des postes.

Irmine KINDA

Burkina24

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com