Burkina : La loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat exercice 2020 adoptée

196

L’Assemblée nationale a adopté, au cours de sa séance plénière du jeudi 5 décembre 2019, le budget de l’Etat exercice 2020. 87 députés ont voté pour, contre 39 abstentions.

La loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2020, s’établit à 2 233,316 milliards F CFA en recettes et 2 518,456 milliards FCFA en dépenses. Les recettes propres se chiffrent à 1 894,780 milliards FCFA contre 1 697 milliards FCFA en 2019, soit un accroissement de 197,780 milliards FCFA en valeur nominale et 11,65% en valeur relative.

Elles sont constituées essentiellement de recettes fiscales qui représentent 87,30% du total en 2020. Les recettes propres représentent 84,84% des recettes totales du budget de l’Etat contre 86,82% en 2019. Quant aux ressources extérieures, elles se chiffrent en 2020 à 338,536 milliards FCFA contre 257,564 milliards FCFA en 2019, soit une hausse 80,972 milliards FCFA en valeur absolue et 31,44% en valeur relative.

Le déficit budgétaire s’élève à 285,14 milliards F CFA contre 258,72 milliards F CFA en 2019

Les dépenses du budget de l’Etat se chiffrent à 2 518, 45 milliards F CFA en 2020 contre 2 213,29 milliards F CFA pour 2019. Elles sont constituées de dépenses courantes pour un montant de 1 642,29 milliards F CFA et de dépenses en capital pour 876,16 milliards F CFA correspondant à des parts relatives de 65,21% et 34,79%. Ces parts relatives étaient de 71,39% et 28,61% en 2019 et 55,05% et 44,95% en 2018.

Lire également👉 Budget 2020 : 2 552 milliards de francs CFA au titre des dépenses

La prédominance des dépenses courantes dans le budget 2020 s’explique essentiellement par l’évolution des dépenses de personnel qui sont passées de 700 milliards F CFA en 2018 à 835 milliards FCFA en 2019 et 878 milliards en 2020.

Leur part relative par rapport aux dépenses totales est de 34,86% en 2020 contre 37,76% en 2019, 32,19% en 2018. Elles absorbent 46,33% des ressources propres du budget de l’Etat et 53,08% des recettes fiscales contre 53,31% en 2019.

Les dépenses d’investissements se chiffrent à 866,16 milliards FCFA en 2020 contre 628,06 milliards FCFA en 2019 soit une hausse de 238,10 milliards FCFA. Les investissements financés sur ressources propres se chiffrent à 479,65 milliards FCFA contre 333,07 milliards FCFA en 2019, soit une hausse de 146,58 milliards F CFA.

L’épargne budgétaire ressort à 252,48 milliards F CFA, contre 116,82 milliards F CFA en 2019, soit une hausse de 135,66 milliards F CFA. Le déficit budgétaire s’élève à 285,14 milliards F CFA contre 258,72 milliards F CFA 2019. Il est prévu être couvert par les annonces d’appuis budgétaires et des emprunts obligataires. Rapporté au PIB, le niveau du déficit est de 3% en conformité avec la norme communautaire.

Burkina 24

Source : Ministère de l’Economie, des finances et du développement

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici