Burkina : La Grande Mosquée de Dioulassoba prête à accueillir les fidèles

36

La grande mosquée de Dioulassoba a été officiellement remise ce jeudi 5 septembre 2019 par le Ministre de la culture, des arts et du tourisme en présence d’une foule nombreuse de Bobolais, à la grande satisfaction du Comité de réhabilitation et les autres acteurs ayant contribué à la réalisation de ces travaux de rénovation.

Avant de remettre officiellement  la Vieille Mosquée rénovée, le Ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango est revenu sur le contexte historique de ce monument. « C’est en reconnaissance de la forte contribution de l’Imam Sakidi Gaoussou Sanou (par ses prières et conseils) à la victoire contre les forces de Tieba, que la population de Sya, toutes religions et ethnies confondues a participé pendant près de quatre ans à la construction de la grande mosquée de Dioulassoba », rappelle-t-il.

Avant de saluer ce même esprit d’engagement communautaire qui a prévalu un siècle plus tard, pour le projet de réhabilitation de l’édifice.
En effet, face à l’état de dégradation avancé de ce lieu de culte islamique devenu aussi un site touristique, le ministère de tutelle en son temps géré par Tahirou Barry en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes au projet de réhabilitation de ladite mosquée, ont entamé le 18 novembre 2016, une campagne de mobilisation de ressources qui a eu l’adhésion des bonnes volontés issues des différentes communautés et aussi de toutes les couches sociales. Pour preuve, a confié le Coordonnateur du projet de réhabilitation El Hadj Sekou Haïdara, « le comité a enregistré une contribution de 20 millions de francs CFA auprès d’un opérateur économique et aussi des versements mensuels de plusieurs tranches de 3000 francs CFA venant d’un vigile ».

Au terme de la mobilisation de ressources, le budget initial de 500 millions de francs CFA demandé n’a malheureusement pas été bouclé. C’est finalement une somme de 280 millions de francs CFA qui a été récoltée.
Selon le Directeur des sites classés patrimoine mondial Léonce Ki, ces ressources ont permis d’assurer la prise en charge des travaux d’assainissement, de réhabilitation, de construction de hangar, de couverture en dalle (en lieu et place de tôles) d’une partie de la mosquée. Les 280 millions auront aussi permis de financer les travaux de finition et l’acquisition de nouveaux matériels logistiques tels que les équipements de son, de lumière, de ventilation, et de kits  d’énergie solaire.

El Hadj Sekou Haïdara affirme que le reste des travaux, notamment le pavage de la cour et l’aménagement d’une passerelle ont déjà retenu l’attention de certaines bonnes volontés. A l’en croire, la Ministre de l’économie numérique et des postes Adja Fatoumata Sanou, par ailleurs marraine de la cérémonie devra y veiller.

En attendant, cette mosquée construite en 1880, à base de la terre crue et de la toiture en « argamasse » pourra accueillir ce vendredi-même, les fidèles musulmans pour la prière hebdomadaire.

La mosquée de Dioulassoba a été classée parmi les biens nationaux et portée sur la liste indicative nationale de l’UNESCO en 2014.

Aminata SANOU
Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici