Burkina : Essakane met en service la plus grande centrale hybride fioul-solaire du monde

83

Le lancement des travaux d’installation a eu lieu le 29 mai 2017 en présence de l’ex ministre de l’énergie, Alfa Dissa. Le vendredi 16 mars 2018, l’inauguration est faite par le président du Faso Roch Kaboré et les responsables d’Iamgold Essakane SA. La plus grande centrale hybride fioul-solaire du monde construite par Iamgold Essakane SA est en service au Burkina avec une production énergétique de 15 MW.

La mine d’or d’Essakane, pour ses besoins d’énergie aux fins de fonctionnement, dispose déjà d’une centrale énergétique de mazout lourd de 57MW. Mais la transition au traitement de minerai dur a induit une augmentation de la consommation énergétique de la mine qui est passée d’environ 14GWh/mois en 2013 à 26 GWh/mois en 2015 pour exemple. C’est pour résorber cette hausse que la centrale solaire de 15 MW a été installée.

Inaugurée le vendredi 16 mars 2018, la centrale hybride fioul-solaire marque, selon Marie Kantiono, directrice générale d’Essakane Solar, « un tournant majeur et irréversible pour l’industrie minière ». La directrice de la société qui a porté le projet de la centrale solaire de près de 130.000 panneaux solaires indique avoir « réussi à prouver que l’électricité renouvelable dédiée aux industriels offre des avantages économiques et environnementaux majeurs ».

Pour cause, c’est 7% d’énergie supplémentaire produite par la centrale solaire construite à plus de 13 milliards de F CFA  (25 millions de dollars US) pour la mine d’Essakane. En sus, celle-ci permet à la mine d’économiser 6 millions de litres de fioul par an, d’éviter la production de 18.500 tonnes de CO2 par an et d’offrir 40 emplois directs durant la phase d’exploitation. Ces chiffres avancés par Stephen Letvin, président et chef de direction d’Iamgold Corporation, sont des opportunités qu’offre « la plus grande centrale hybride fioul solaire du monde ».

Burkina : Essakane met en service la plus grande centrale hybride fioul-solaire du monde
Coupure du ruban par Roch Kaboré, président du Faso – Burkina 24

Le gouverneur de la région du Sahel, le Colonel Hyacinthe Yoda dit fonder l’espoir « qu’un jour », la production énergétique de la mine d’Essakane servira « grandement la cause de la région » afin de « booster les efforts en matière d’économie locale », puisque, « pour le moment », indique Oumar Toguyéni, vice-président d’Iamgold/Afrique de l’Ouest, « on n’a pas un plan d’approvisionnement de la communauté ».

Mais, poursuit M. Toguyéni, des discussions avec la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) et le ministère de l’énergie sont initiées afin qu’un partenariat soit établi « pour éventuellement fournir de l’énergie à la SONABEL qui va la mettre à la disposition des communautés ».

Le président du Faso Roch Kaboré qui a présidé la cérémonie d’inauguration a, via le ministre de l’énergie Bachir Ismaël Ouédraogo, invité les autres sociétés minières installées au Burkina Faso à  investir dans le solaire. « J’invite le secteur minier et les grandes industries à emboiter le même pas afin de faire de notre pays, un leader en matière d’énergie solaire », a recommandé le ministre de l’énergie.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24  

Burkina24.com