Burkina : Des femmes battantes contre le cancer du sein et du col de l’utérus

39

L’Association jeunes femmes battantes a dit non au cancer du col de l’utérus et du sein ce dimanche 13 octobre 2019  lors d’une rencontre avec les femmes de Nonsin, un quartier de Ouagadougou. Des agents de santé ont également pris part à cette rencontre.

Elles étaient nombreuses à prendre part à cette rencontre dédiée à la sensibilisation sur le cancer du col de l’utérus et du sein. Pour les unes,  les causes sont méconnues et les autres, leur présence s’explique par le fait qu’elle veulent prévenir ce mal.

Pour Nonguierma Mariam, sage-femme et présidente de l’Association des sages-femmes du Burkina, a expliqué que ce type de cancer « est une maladie très grave mais qui peut être éradiquée avant que ça n’atteigne le stade maladie ».  Et c’est en cela que le dépistage apparaît crucial.

La marraine de la cérémonie, Geneviève Kaboré, a laissé entendre que cette sensibilisation vient à point nommé parce que grâce à cela,  les femmes auront le courage de se faire dépister.

Un exposé sur les causes, les conséquences et la prévention du cancer du col de l’utérus et du sein était à l’ordre du jour. Pendant une heure de temps,  les participantes ont multiplié les questions  dans le but d’éviter des traitements palliatifs ou d’accompagnement.

Awa Kaboré est la présidente de l’Association des jeunes femmes battantes. « L’idée m’est venue de créer cette association dans le but d’aider la gente féminine », dit-elle à vaincre le manque d’information, les problèmes de santé et d’emploi. Et pour organiser cette activité de sensibilisation, elle  a révélé une raison valable. « L’une des membres de l’association a perdu sa belle-sœur suite au cancer… Alors nous avons pensé à éradiquer cette maladie », a-t-elle soufflé.

Dahma DE TOURÉ

Pour Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici