Budget de l’arrondissement 3 de Ouaga : « La vérité » de Moussa Belem

60

La commune de Ouagadougou avec des conseillers de l’arrondissement 3 ont « apporté des éclairages sur ce qui se passe réellement dans l’arrondissement 3 ».

Aux dires du premier adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, Moussa Belem, le maire de l’arrondissement 3, Rahinatou Ouédraogo, pointe le maire Armand Béouindé d’être à l’origine du blocage de son budget. Ce sont des allégations témoigne Moussa Bélem.

Il s’explique : « Pour ce qui est du prétendu blocage budgétaire, voici la vérité. Dans la circulaire budgétaire du budget primitif gestion 2018,  l’exécutif municipal a alloué une enveloppe de  161 191 452 F CFA à l’arrondissement 3. Cependant l’article 112 de la loi 065-2009 AN du 21 décembre 2009, modifiant la loi n 055-2004/AN du 21 décembre portant code général des collectivités territoriales du Burkina, oblige le conseil d’arrondissement à élaborer son budget et l’adopter en conseil d’arrondissement pour qu’il soit agrégé au budget principal de la commune pour le conseil municipal. Malheureusement le président du conseil d’arrondissement qui est Rahinatou Ouédraogo n’a pas pu adopter son budget primitif pour absence de quorum en leur sein. Ce fait est resté sans résolution jusqu’à l’approbation du budget principal par la tutelle. C’est la raison pour laquelle l’arrondissement 3 n’a pas de budget propre à ce jour ».

Dans pareil cas poursuit Moussa Belem, le maire de la commune de Ouagadougou a pris ses responsabilités pour ne pas paralyser les services de l’arrondissement 3 en lui donnant les moyens.

« Ainsi une correspondance du maire Armand Béouindé au maire Rahinatou Ouédraogo, lui demandant de bien vouloir transmettre l’état des besoins prioritaires en quantité et coût pour le fonctionnement de son arrondissement(…). Le maire a réitéré sa demande afin de recevoir l’état de besoin de l’arrondissement 3 dans un meilleur délai. En réponse, le maire à renvoyer le total du montant délégué pour 2018 à hauteur de 120 450 000 F CFA à la date du 24 avril 2018(…).

Manifestement il y a un manque de volonté de Rihanatou de faire fonctionner son arrondissement. Si le maire de l’arrondissement 3 n’arrive pas à réunir son conseil municipal pour adopter le budget, nous sommes désolés, mais la faute n’incombe pas au maire Armand Béouindé », a conclu Moussa Bélem.

Irmine KINDA

Burkina 24

Burkina24.com