Bobo-Dioulasso : Des carreleurs et électriciens sur le marché de l’emploi

563

Bobo-Dioulasso : Des carreleurs et électriciens sur le marché de l’emploi

« C’est un grand jour pour nous. Et nous ne pouvons qu’être fiers de ce diplôme et de notre formation qui donne des atouts importants pour notre vie professionnelle. Nous enregistrons déjà des bienfaits de cette formation à travers l’acquisition de nombreux marchés dont 26 en électricité bâtiment et 194 marchés en carrelage ». Ce témoignage est d’Issa Soulama, représentant des apprenants. Il a confié avoir, personnellement des marchés dont le chiffre d’affaires s’élève à plus de 8 millions dont environ 2 millions comme main d’œuvre.

Ces résultats, faut-il le rappeler, sont le fruit d’une formation qu’offre le complexe scolaire Bakara fondé par le CREDO en 2005. L’établissement compte trois écoles dont le lycée technique, l’école primaire, le centre de formation professionnelle, l’enseignement général et l’école de formation des enseignants du primaire. Depuis sa création, informe Wolffgang Sanou, le Baraka a formé plus d’un millier de jeunes dans différents corps de métiers dont l’électricité bâtiment, le carrelage, la soudure, la maintenance industrielle, le génie civil construction, la coiffure, l’informatique, la structure métallique, et l’électromécanique.

Sont de ces jeunes, ces 124 prêts à servir la Nation. En effet, sur un effectif de 163 recrutés, ce sont 124 qui ont été assidus et ont pu terminer la formation. 112 apprenants ont réussi leur formation dont 73 en électricité bâtiment et 39 en carrelage. En plus de leur formation de base, informe M. Sanou, tous les apprenants ont reçu des connaissances solides en entreprenariat sur des modules tels que l’environnement et les infections sexuellement transmissibles. Les électriciens bâtiments ont particulièrement appris l’installation des kits scolaires. Issa Soulama, au nom de ses camarades a remercié le CREDO et ses partenaires pour leur accompagnement constant à travers cette formation de qualité.

Credo pour une formation qualifiante bien structurée

Bobo-Dioulasso : Des carreleurs et électriciens sur le marché de l’emploiCREDO n’est pas à sa première formation dans le domaine de carrelage et d’électricité. L’enquête auprès de la première promotion de techniciens formés a révélé que 457 marchés ont été exécutés en 9 mois, soit plus de 201 600 000FCFA de chiffre d’affaires généré par ces jeunes. La deuxième promotion « Gédéon 2 » ouvre ainsi la porte à la troisième qui prendra le relai dès la semaine prochaine, selon Josias Sanogo, secrétaire général du CREDO, qui laisse entendre que sa structure est la seule qui propose à la jeunesse une formation qualifiante bien structurée en carrelage, ce qui contribue à professionnaliser ce secteur d’activité. CREDO, en plus du renforcement de capacité, offre des kits aux apprenants en fin de formation pour davantage les encourager. La vision de CREDO pour l’année 2020 en matière de formation professionnelle, est par ailleurs, de former au moins 5000 jeunes démunis avec un accompagnement pour leur intégration socio-professionnelle.

Quant à Baraka, il compte poursuivre l’effort d’innovation dans la formation professionnelle en mettant à la disposition de la population des offres de formation variées de courte, moyenne et de longue durées. Le parrain pour sa part, a exhorté ses filleuls à la réussite. « Vous êtes au début de votre carrière professionnelle que vous devriez réussir. Pour cela, il vous faut faire preuve de discipline, de ponctualité de rigueur mais aussi et surtout d’humilité qui est la preuve d’une grande force de caractère et constituent des vertus cardinaleS qui fondent et valorisent notre société », leur a-t-il dit. Remise de matériels aux apprenants et visites des locaux ont mis fin à la cérémonie de sortie de la promotion « Gédeon 2 ».

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Lefaso.net