Billetage 2015 à Bobo : 50 millions de FCFA volatilisés en 2015

37

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB) a tenu un point de presse ce mercredi 17 mai 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre visait à donner des informations relatives à la lutte que mène actuellement le syndicat. Le SATB a profité donner des exemple de mauvaise gestion au sein du trésor public.

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina ( SATB) était face à la presse et à fait le point des négociations avec le gouvernement. « A ce jour, après plusieurs jours de négociation avec le gouvernement, nous notons des avancées sur certains points », a laissé entendre Seini Kouanda, secrétaire général du SATB.

Il fait comprendre que « les propositions de réponses du gouvernement dans leur ensemble, restent pour la plupart, largement en deçà de nos attentes ».

Il a profité de la conférence de presse pour faire des révélations sur la gestion du trésor public. Il précise que des agents ont quitté le territoire avec de l’argent. « Les dispositions sécuritaires n’ont pas été prises pour protéger l’argent du contribuable. A Bobo-Dioulasso lors du billetage en 2015,  50 millions de FCFA se sont volatilisés» a-t-il révélé.

Il affirme que « notre rôle c’est de prendre toutes les précautions pour que l’argent du contribuable soit en lieu sur ». Egalement, le SATB déclare que «si le trésor aujourd’hui est en mouvementn c’est qu’ il y a des problèmes». En rappel, le SATB est en grève du 8 au 19 mai 2017 avec une plateforme revendicative de 19 points.

Jules César KABORE

lesaffairesbf

Burkina24.com