Badminton : La fédération du Burkina forme des encadreurs

33

La Fédération burkinabè de badminton a organisé un atelier de formation pour initier des clubs et des enseignants à cette discipline émergente au Burkina Faso. De futurs entraîneurs venus de 11 clubs régionaux de Bobo-Dioulasso, Dori, Koudougou, Banfora, Ziniaré, Ouahigouya, Koupéla, Kaya et 15 clubs de Ouagadougou ont pris part à cette formation.

Badminton : La fédération du Burkina forme des encadreurs
Les stagiaires ont reçu du matériel pour former des jeunes au badminton

Petit à petit, la fédération burkinabè de badminton est en train de développer la discipline au Burkina Faso. Pour atteindre cet objectif de populariser le badminton, la fédération a organisé un atelier de formation qui a duré du samedi 6 au dimanche 7 mai 2017 au Palais des Sports de Ouagadougou.

« Les modules de cette formation ont concerné les connaissances générales du jeu de badminton, les fondamentaux techniques, les facteurs associés à la contribution de la performance et nous avons terminé en brossant la nutrition du sportif », explique le directeur technique national de la Fédération burkinabè de Badminton et formateur de cet atelier Boukary Ouédraogo. Pour lui, cette formation est importante dans la mesure où elle permet d’élargir la basse de la pratique de cette discipline.

« Il y aura des formations qui vont permettre de renforcer le niveau de ces entraîneurs pour avoir un badminton de haut niveau. Sinon, pour le moment, nous apprenons les bases de cette discipline », ajoute Boukary Ouédraogo.

Badminton : La fédération du Burkina forme des encadreurs
Le Président de la fédération burkinabè de badminton est sûr que la formation va développer cette discipline au Burkina

Boukary Francis Kiemdé fait partie des stagiaires à cette formation organisée par la fédération burkinabè de badminton. « Nous sommes comblés parce que nous avons découvert un sport comblé et plein de vertus. Nous sommes bien formés pour développer ce sport surtout au niveau des élèves et des provinces surtout à ce niveau parce que beaucoup sont venus des provinces », apprécie Boukary Francis Kiemdé.

Le Président de la fédération burkinabè de badminton se réjouit d’une telle formation qui permet d’élargir la base de la pratique de cette discipline au Burkina Faso. Pour Pamoussa Zongo, le badminton est « une discipline pratiquée depuis longtemps mais c’est encore peu structuré ».

La structuration de cette discipline passe donc par la formation et pour cela, « il faut connaître ses règles, s’est B-A-BA », reconnaît Pamoussa Zongo. 11 clubs venus de Dori, Koudougou, Banfora, Ziniaré, Ouahigouya, Koupela, Kaya et 15 de Ouagadougou étaient présents à cette formation. Ils ont tous bénéficié de ce matériel sportif.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com