Attaques du 11 septembre 2001 aux USA : 18 ans après, le terrorisme est toujours d’actualité

63
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA : 18 ans après, le terrorisme est toujours d’actualité

2 977 victimes, plus de 6 200 blessés. Il y a 18 ans, les Etats-Unis d’Amérique étaient frappés par les attentats terroristes. Le 11 septembre 2019, les séquelles sont toujours présentes chez les victimes. 18 ans plus tard, le terrorisme fait toujours parler de lui, et s’étend désormais jusqu’ au Burkina Faso.

Devenu « journée de prière et de souvenir des victimes des attaques terroristes du 11 septembre 2001 », chaque 11 septembre est dédié aux 2977 victimes des attentats-suicides qui ont toutes reçu à titre posthume la médaille d’or du Congrès.

Cette date est plus que jamais historique pour le peuple américain. Le Figaro rappelle le film des événements.

Il y a dix-huit ans, le mardi 11 septembre 2001 à 8h46, un Boeing 767 d’American Airlines entrait en collision avec la tour Nord du World Trade Center. La tour Sud était percutée quelques minutes plus tard par un second avion détourné. Moins de deux heures plus tard, il ne restait de ces symboles de la ville de New York qu’un tas de décombres et de cadavres. Un troisième avion s’écrasait sur le Pentagone, à Washington, et un quatrième au Sud-est de Pittsburgh, alors qu’il se dirigeait lui aussi vers Washington. Le bilan des quatre attentats-suicides du 11 septembre sera de 2977 morts et 6291 blessés. Ce mercredi, les États-Unis commémorent le dix-huitième anniversaire de ces attaques.

Les terroristes continuent à tuer

Une étude de la revue scientifique The Lancet parle de 10.000 malades liés à l’attaque terroriste, rapporte le média français Europe 1, qui ajoute que de nombreux cancers se sont déclarés chez les premiers secouristes du 11 Septembre, mais également chez les habitants ou chez les personnes travaillant à proximité des ruines et des travaux.

On estime à 3.000 le nombre de morts après le 11 Septembre, c’est-à-dire autant que le jour même. Des dizaines de milliers d’autres personnes sont malades.

Un avocat d’une victime témoigne : « C’était la pire attaque terroriste de l’histoire mais aussi la pire attaque chimique parce qu’un demi-million de personnes ont été exposées et le nombre de cancers augmente. Les terroristes ont tué beaucoup de monde ce jour-là et malheureusement, ils continuent encore à tuer ».

Cas du Burkina Faso

15 ans, quatre mois et quatre jours après les attentats aux Etats-Unis d’Amérique, le Burkina Faso a été, pour la première fois de son histoire, victime du terrorisme. En effet, le 15 janvier 2016, le pays des Hommes intègres a subi une « série d’attaques terroristes barbares, ignobles, d’une ampleur sans précédent, et d’une lâcheté inouïe », ainsi que l’avait déclaré le chef de l’Etat, dans son adresse à la nation au lendemain de ces graves événements.

Dès lors, ces attaques se sont multipliées au Burkina. Militaires et civils, l’hydre terroriste ne fait pas de distinction ; le pays connaît une recrudescence d’attaques terroristes sans précédent. Plusieurs centaines de personnes y ont perdu la vie.

LeFaso.net

Sources :

1. https://www.europe1.fr/international/11-septembre-18-ans-apres-les-terroristes-continuent-a-tuer-3918960

2. https://www.leprogres.fr/france-monde/2019/09/11/11-septembre-pourquoi-al-qaida-reste-une-menace

3. http://www.lefigaro.fr/international/11-septembre-ce-jour-que-les-americains-n-oublieront-jamais-20190911

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici