Attaque du café Aziz Istanbul : Un douloureux souvenir un an après la tragédie

134

Attaque du café Aziz Istanbul : Un douloureux souvenir un an après la tragédie

Après l’attaque terroriste du 15 janvier 2016 de l’avenue Kwamé N’Krumah, la vie reprenait petit à petit son cour normal. Le commun des burkinabè ne s’imaginait pas vivre de si tôt une telle frayeur, tant les souvenirs étaient toujours là. Hélas c’était sans compter sur les fous de Dieu qui pour la seconde fois et en moins de deux ans, frappaient en plein cœur la capitale du pays des Hommes intègres. Armés de fusils de type AK 47, ces deux assaillants, sans état d’âme ont ouvert le feu sur les clients du café Aziz Istanbul.

Avant d’être neutralisé par les Forces de défense et de sécurité (FDS), le carnage avait causé la mort de 18 personnes et fait des blessés de plusieurs nationalités. Au lendemain de cette atrocité, une information judiciaire avait été ouverte par le Parquet, suivi d’un appel à témoins de la Gendarmerie nationale pour identifier les deux terroristes abattus pendant la riposte.

Un an après, les parents des victimes et l’opinion ont toujours le regard tourné vers l’institution judiciaire. Nous avons tenté d’en savoir plus sur l’évolution des choses sans suite, vacances judiciaire oblige.

M.K
Lefaso.net

Lefaso.net