Attaque du 8 septembre à Inata (Sahel): « L’attaque a occasionné le décès de 4 gendarmes » (communiqué)

18

Dans un communiqué publié mercredi, plus de 72 heures après une embuscade meurtrière contre une équipe de gendarmerie dimanche 8 septembre 2019, la gendarmerie donne le premier bilan officiel et parle de 4 morts et de 6 gendarmes portés disparus dont deux retrouvés.
“Le dimanche 8 septembre dans la matinée, une équipe de la gendarmerie nationale en poste à Inata, province du Soum, région du Sahel, en partance pour Djibo a été la cible d’une attaque terroriste”, écrit l’état-major de la gendarmerie.

Rejetant “la grande rumeur” sur les réseaux sociaux et dans la presse qui avaient fait état de 6 gendarmes tués, la gendarmerie établit que « cette attaque a malheureusement occasionné le décès de 4 gendarmes. Deux des six disparus au moment de l’attaque , ont été retrouvés sains et saufs», peut-on lire dans le communiqué.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici