Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations

178
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala :  25 ans au service du bien-être des populations

L’Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala a commémoré, ce samedi 14 décembre 2019 à Ouagadougou, ses 25 ans d’existence. Durant ce quart de siècle, plusieurs activités ont été réalisées, et le bilan est donc satisfaisant.

1994-2019, cela fait exactement 25 ans que l’Association homme et femme pour le développement des provinces du Sourou et du Nayala existe. Durant ces années, des activités ont été réalisées au profit des populations de ces zones. Il s’agit de formations, de sensibilisations et d’actions de protection de l’environnement. Toutes les catégories sociales, jeunes, femmes, enfants et hommes, ont pu bénéficier de ces réalisations. Après 25 ans d’activités, l’association a jugé bon de faire une halte pour faire son bilan et se préparer pour d’autres challenges. La cérémonie de la célébration de l’anniversaire a eu lieu ce samedi 14 décembre 2019 à Ouagadougou.


La présidente de l’association, Mariam Koussoubé, a rappelé que la création de l’association résulte d’un cri de cœur en faveur du développement des deux provinces. Il s’est agi donc pour les fils et filles de la région, d’apporter leurs contributions et leurs conseils à l’amélioration des conditions de vie des populations. Des stratégies ont être développées pour que les populations puissent se prendre en charge. Des femmes ont bénéficié de moulins et de terres cultivables grâce au plaidoyer de l’association. Le bilan est donc positif. Néanmoins, l’association dispose de peu de ressources matérielles et financières. Cela handicape souvent son élan.


Le ministre de la Culture étant empêché, c’est sa chargée de mission Mariam Ouédraogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Elle a souligné que l’initiative de l’association était utile et indispensable dans un pays comme le nôtre. Pour elle, elle suscite la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la solidarité, socles de toute stabilité. C’est pourquoi Mariam Ouédraogo a tenu à féliciter les membres de l’association. Elle a également laissé entendre que son département ne ménagera aucun effort pour accompagner l’initiative.


Après la cérémonie, les invités ont visité les stands. Ils ont pu découvrir les mets locaux et savoir-faire du pays san. La commémoration de l’anniversaire a pris fin ce dimanche 15 décembre 2019.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici