Art et Culture:Tahirou Barry sollicite le soutien des PTF

294

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé, le lundi 10 octobre 2016 à Ouagadougou , une rencontre d’échanges et d’informations avec ses partenaires techniques et financiers.
Le ministère de la Culture, des Arts et du  Tourisme cherche des voies et moyens pour  plus de visibilité de la culture burkinabè. A cet effet, il a  initié un cadre d’échanges et d’information avec les partenaires techniques et financiers (PTF) de la culture,  le lundi 10 octobre 2016  à Ouagadougou. L’objectif global de cette rencontre est d’assoir un dialogue avec les PTF du secteur de la culture en vue de mobiliser davantage de ressources.A écouter, le ministre de la Culture, des  Arts et du Tourisme, Tahirou Barry, une telle rencontre ne peut se tenir sans la participation de ces partenaires officiels, car ils font partie des axes stratégiques de financement pour venir en aide à son département. « Cette rencontre vise à prendre en compte les actions et les différents mécanismes d’accompagnements proposés  par les partenaires »,a-t-il expliqué.  Le ministre a aussi indiqué que la promotion du tourisme et des arts est capitale pour le développement du Burkina Faso.  Selon lui, la promotion doit nécessairement passer par une campagne de communication.  Voilà pourquoi il a annoncé le lancement d’une éventuelle campagne de communication sous le thème « Connais-tu ton beau pays ? ». « Cette campagne de communication  sera un véritable  lieu pour présenter  les atouts ainsi que les qualités des sites touristiques. Elle sera  associée aux actions de renforcement du ministère », a-t- il ajouté. De l’avis de M.Barry,  il y a des actions programmées mais par manque de moyens, ces programmes se sont « évanouis ».  Le budget de la campagne de communication  « Connais-tu ton beau pays ?» est estimé à environ 100 millions de F CFA. Les partenaires techniques et financiers invités à la rencontre ont exprimé leur satisfaction à travers leur représentant, l’ambassadeur de l’Allemagne, Patrick YawBohman :« Pour que la culture soit une ressource considérable pour le pays des Hommes intègres, il va falloir qu’elle soit exploitée ». «  Pour ce faire, des fonds devront être consacrés au secteur », a expliqué le diplomate. Des programmes ont été lancés afin de soutenir les acteurs culturels avec leurs partenaires « GLUT », a-t-il précisé.Il a toutefois invité les acteurs de la culture à utiliser à bon escient les fonds qui leur seront alloués et de travailler à améliorer la culture burkinabè qui joue un rôle important dans la politique, en termes de solidarité. 
Aida WONGO
(Stagiaire)

sidwaya.bf