Arrondissement N°9 de Ouagadougou : 15 jours pour donner un nouveau visage à la voirie

99

Arrondissement N°9 de Ouagadougou : 15 jours pour donner un nouveau visage à la voirie

Pour accéder à leur domicile ou à leur lieu de travail, c’est la croix et la bannière pour les populations de l’arrondissement N°9 de la ville de Ouagadougou, surtout en période hivernale. C’est fort de ce constat que, le conseil municipal, avec l’appui des populations, a initié la réfection des voies de leur arrondissement.

A l’issue des 15 jours que les travaux vont durer, les populations de l’arrondissement pourront pousser un ouf de soulagement. Selon le maire Albert Bamogo, la réfection des voies a été rendue possible grâce à la bonne volonté du Président directeur général (PDG) de l’entreprise Kanazoé et frères, Djibril Kanazoé et à l’engagement des fils et filles des 04 secteurs que compte l’arrondissement. A l’en croire, Djibril Kanazoé a gracieusement mis à leur disposition du matériel composé d’engins lourds dont la location aurait coûté 80.000.000 de FCFA.

Arrondissement N°9 de Ouagadougou : 15 jours pour donner un nouveau visage à la voirieC’est pourquoi il n’a pas manqué de lui exprimer sa gratitude, au nom du conseil municipal et des populations. Des doléances relatives au manque d’infrastructures de base ont été formulées par ce dernier à l’endroit du ministre d’Etat, Simon Compaoré afin qu’il les transmette à qui de droit. Pour clore ses propos, il a sollicité l’engagement des forces vives et de la société civile afin que son mandat soit une réussite. Pour être plus proche d’eux, un numéro vert à été mis à leur disposition, a rappelé Albert Bamogo.

Le ministre d’Etat, Simon Compaoré n’a pas manqué de louer la belle initiative qu’ont eue le conseil municipal et ses populations. Il les a encouragés à poursuivre ainsi. Aussi, il a remercié le PDG de l’entreprise Kanazoé et frères, Djibril Kanazoé pour son grand cœur et sa solidarité, et a formulé des bénédictions à son endroit. Le PDG de l’entreprise Kanazoé et frères, s’est dit fier d’avoir aidé ces populations. Et de conclure que chaque opérateur économique devrait à sa manière contribuer au développement de la cité.

Rita Bancé / Ouédraogo
Lefaso.net

Lefaso.net