Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Un mini-marathon pour contribuer à la lutte contre le terrorisme au Burkina

293
Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Un mini-marathon pour contribuer à la lutte contre le terrorisme au Burkina

Le maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima, organise en marge de la finale de la 3e édition de sa coupe, une compétition d’athlétisme d’endurance dénommée « Les 10 km du maire de l’arrondissement 7 », le samedi 21 décembre prochain. A cet effet, il était face aux journalistes de la ville de Sya, dans la matinée de ce jeudi 12 décembre 2019, pour annoncer les couleurs de l’évènement.

La première édition des « 10 km du maire de l’arrondissement 7 » de la commune de Bobo-Dioulasso est placée sous le thème : « Athlétisme et défis sécuritaires : Quelle contribution de la jeunesse de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo ? ». Pour le conférencier principal, Herman Sirima, cette compétition est une manière d’impliquer les populations, notamment les jeunes, dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

En effet, le Burkina Faso est devenu une zone d’instabilité gangrenée par le terrorisme. Ainsi, le défi sécuritaire est devenu un enjeu pour les premières autorités du pays. Selon le maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima, la lutte contre ce phénomène doit concerner l’ensemble de la population et plus particulièrement les jeunes.


Car il estime qu’aujourd’hui, plus que jamais, la jeunesse est interpellée à développer des initiatives citoyennes afin de contribuer très activement à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. « A travers l’organisation de ce marathon, nous voulons communiquer avec la jeunesse de notre arrondissement de manière générale, autour de ce défi majeur pour une bonne collaboration entre les Forces de défense et sécurité et les populations. Aussi, nous voulons répondre à l’appel du président du Faso, Roch Kaboré, qui a souhaité que nous communiquions avec nos populations. C’est pourquoi, nous nous posons la question, au regard du contexte sécuritaire, quelle peut être la contribution active de la jeunesse de l’arrondissement 7 dans la lutte contre le terrorisme ? », a laissé entendre Herman Sirima.

A travers « cet évènement important pour l’arrondissement 7 », le maire veut ainsi sensibiliser les jeunes de son arrondissement particulièrement, sur la nécessité de collaborer avec les FDS pour une lutte efficace contre le terrorisme. Les marathoniens vont ainsi rallier le Stade omnisport Sangoulé-Lamizana sur une distance de dix kilomètres, en passant par plusieurs avenues de la ville.

Le maire Sirima a par ailleurs déploré le fait qu’au Burkina Faso, en matière de compétition sportive, « tout est centralisé sur le football ». « Tout n’est pas que le football. En organisant ce marathon, c’est une manière également pour nous de contribuer à booster le secteur de l’athlétisme. C’est un signal fort que nous donnons. Nous voulons interpeler tous les acteurs, afin qu’on puisse, ensemble, intégrer ce secteur dans nos habitudes.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici