Arrondissement 3 de Ouagadougou : Rainatou Sawadogo dresse le bilan de sa première année de gestion

122

Arrondissement 3 de Ouagadougou : Rainatou Sawadogo dresse le bilan de sa première année de gestion

Après un an de gestion à la tête de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, l’exécutif s’est prêté ce jeudi 3 août, au fameux exercice de redevabilité. L’objectif étant de décliner les différentes réalisations qui ont été effectuées depuis la prise de fonction de la nouvelle équipe et de permettre aux administrés, d’exercer leur droit de contrôle citoyen.

Ainsi, depuis la mise en place de l’actuel conseil municipal en juin 2016, l’on retiendra que des acquis ont été engrangés, selon le maire, Rainatou Sawadogo. Il s’agit, entre autres, des opérations de délivrance gratuite d’actes de naissance au profit de la population, de la construction d’une salle d’archives annexée au bâtiment de l’état civil, de l’acquisition de moyens roulants et de matériels informatiques, de l’acquisition de mobiliers scolaires, de la réfection de deux écoles publiques, des activités de promotion d’hygiène et assainissement dans la zone non lotie de Zongo ( construction et réhabilitation d’environ 200 ouvrages d’assainissement ) et des travaux de construction de l’échangeur du Nord. Au titre des acquis toujours, on note l’entretien courant des routes en terre et la construction d’ouvrages de franchissement au secteur 13 (tronçon rails de Rimkièta au marché de Zongo) et au secteur 15 (rue 21.67- route du cimitière de kilwin). C’est un projet en cours de réalisation.

Arrondissement 3 de Ouagadougou : Rainatou Sawadogo dresse le bilan de sa première année de gestionAu-delà de cette liste non exhaustive selon Rainatou Sawadogo, l’arrondissement 3 a enregistré d’importantes réalisations dans le domaine de la voirie et de la mobilité. Et cela, avec l’appui des partenaires nationaux et internationaux. Toutefois, dit-elle : « Nous n’avons pas été à la hauteur des objectifs que nous nous sommes fixés. Nous n’avons pas pu réunir les moyens nécessaires pour exécuter les projets et programmes que nous avions initiés dès l’entame de notre prise de fonction ».

Arrondissement 3 de Ouagadougou : Rainatou Sawadogo dresse le bilan de sa première année de gestionEn effet, des difficultés, l’équipe de Rainatou Sawadogo en a rencontrées. Il est question notamment du dysfonctionnement de l’arrondissement. « D’un total de 28 conseillers au départ, le conseil municipal fonctionne à ce jour, avec 12 conseillers suite au dépôt de la motion de défiance » a-t-elle noté. Et le maire d’ajouter que l’incivisme récurrent au sein de la population, l’absence d’autonomie financière, la répartition non proportionnelle du budget annuel conformément à la taille des arrondissements, ne permettent pas de prendre en compte, toutes les préoccupations de sa population. « Pour l’année 2017, l’arrondissement N° 3 avec une population de 280 792 habitants, a un budget global de 71 millions de francs CFA (…) pendant que l’arrondissement N°8 avec une population de 73 434 habitants est doté du même budget » a-t-elle dit, à titre l’illustration.

Pascal Kaboré, un habitant du secteur 13, apprécie ce dialogue direct entre le conseil d’arrondissement et la population. « C’est une initiative à encourager » a-t-il signifié. Mais pour lui, Madame Sawadogo a dressé un bilan assez mitigé. « Je vois les actions menées par le conseil municipal mais au secteur 13, il n’y a pas de visibilité. C’est vrai qu’il y a beaucoup à faire mais il faut que le conseil essaie de résoudre les problèmes » a-t-il lancé.

Arrondissement 3 de Ouagadougou : Rainatou Sawadogo dresse le bilan de sa première année de gestionRainatou Sawadogo pour sa part, reconnait que son équipe doit encore relever un certain nombre de défis pour améliorer les conditions de vie des populations. En termes de perspectives, l’exécutif de l’arrondissement prévoit, entre autres, l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base et l’assistance des couches défavorisées (équipement des CSPS en électricité solaire, collecte et distribution d’effets et matériels pour les nécessiteux), le renforcement des structures communales et les capacités de gouvernance.

Notons que la présente rencontre qui vise à contribuer à la bonne gouvernance locale, bénéficie de l’appui technique et financier de l’ONG Diakonia et du Balai citoyen. Avec une superficie de 32, 116 Km2, l’arrondissement 3 de la commune de Ouagadougou couvre 5 secteurs que sont les secteurs : 12, 13, 14, 15 et 16.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Lefaso.net