« Annou » ou le mariage entre le Djongo de Bil et le Zouglou de Magic System

104

L’une de ses premières chanson « Annou » composée il y a 20 ans, reprise avec  Magic System pour donner le « Djongo-zouglou » comme l’appelle l’artiste Bil Aka Kora, annonce le début d’une bonne relation et des collaborations en vue.

Tout est parti, explique l’artiste, de la célébration des 20 ans de carrière en 2017 du groupe de Zouglou Magic System à Ouaga. « Il se trouvait aussi que  je venais de fêter mes 20 ans de carrière. Donc on a échangé sur comment on pouvait faire quelque chose pour nos 20 ans. L’idée est venue de faire un feat », explique Bil Aka Kora.

Cependant au lieu d’une création spéciale pour l’évènement, ils ont fait le choix de reprendre « Annou » une de ses chansons d’il y a 20 ans. Ce choix n’est toutefois pas fortuit, car très sensible à la cause des mères,  surtout les leurs qui sont d’un soutien inestimable. « Annou » est dédié à la mère, chante les histoires des mères. Aussi, la rythmique de cette chanson collait plus, à en croire toujours l’artiste,  avec le rythme zouglou.

Le clip, lui est entièrement tourné à Tiébélé,  village Kassena situé à une centaine de kilomètres  de Ouagadougou dans le Centre-sud du pays, plus précisément dans la cour royale. Une cour aux maisons embellies par les mains de ces femmes, pour qui la décoration  murale à la façon traditionnelle n’a plus de secret.

Ce qui d’ailleurs fait de ce lieu un site touristique pas des moindres au Burkina. Entre chant, danse et  travaux ménagers, les images parlent d’elles-mêmes et compréhensibles à ceux qui ne comprendront pas la langue. La femme est au centre du message.

Revelyn SOME

Burkina24

Burkina24.com