Alexis Zabré : « L’ANEB n’a jamais appelé à la haine »

20

Suite aux violences éclatées entre des étudiants, ce mercredi 6 décembre 2017 à l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo, le Président de l’Association nationale des étudiants du Burkina (ANEB), Alexis Zabré, a tenu à apporter son point de vue.

Pour le Président de l’ANEB, Alexis Zabré, la structure estudiantine à caractère syndical n’est mêlée ni de près ni de loin dans cette affaire.

Voici sa lecture de la situation : « Véritablement, nous avons appris comme tout le monde qu’il y a eu des affrontements au niveau du campus universitaire. Selon nos éléments d’informations, ce sont des étudiants qui ont été montés par les autorités universitaires pour empêcher certains étudiants à donner des informations à leurs camarades dans les différentes classes. C’est ce qui a fait dégénérer la situation.

Sinon, cela se fait d’habitude. Les étudiants se passent des informations de classe en classe. L’ANEB n’a jamais appelé à la haine.

Lors de sa conférence de presse, le 21 novembre 2017, l’ANEB a clairement dénoncé les agissements des autorités universitaires qui sèment les germes de la division et de la confrontation fratricide entre les étudiants.

Ils font frapper les étudiants les uns contre les autres. Le montage des étudiants, c’est le travail des autorités. Depuis des années, c’est ainsi. Lorsqu’il y a des revendications et à l’absence de réponse, les autorités universitaires travaillent à diviser les étudiants et à les monter les uns contre les autres ».

Propos recueillis par Irmine KINDA

Burkina 24

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com