AFRICANOVA 2017 : Le Burkina aura des représentants

18

Ce jeudi 13 juillet 2017  à Ouagadougou, l’Association des Coiffeurs et Esthéticiens  du Burkina Faso  (ACEBF) s’est présentée lors d’une conférence de presse.  Elle annonce aussi sa participation à la 5e édition du Festival AFRICANOVA au mois de septembre en Côte d’Ivoire.

« La promotion, la valorisation et le développement de la coiffure et l’esthétique au Burkina-Faso ». Telle est la mission assignée à l’ACEBF, a déclaré son président, Youssouf Kaboré  lors d’un point de presse ce 13 juillet 2017 à Ouagadougou.

Reconnue par la loi, l’ACEBF est un regroupement de femmes et d’hommes du métier des coiffeurs et esthéticiens du Burkina Faso. L’association compte à ce jour 62 membres, et dispose d’un bureau exécutif de 21 membres qui installe des coordinations dans les arrondissements de la ville de Ouagadougou.

Le menuisier travaille sur le bois, le maçon travaille sur le ciment, le forgeron sur le fer, le militaire sur les armes, le coiffeur-esthéticien s’occupe de l’art capillaire. Ainsi, l’ACEBF vise plusieurs objectifs, à savoir œuvrer à la vulgarisation du métier de coiffure et d’esthétique, faciliter l’approvisionnement en produits de beauté et autres produits du métier, favoriser l’accès au micro crédits des membres adhérents et la lutte contre le VIH/SIDA.

« Dans le milieu de la coiffure, beaucoup craignent les lieux de travail qui ne sont pas propres », explique Lebende Bébané, secrétaire à la communication et porte-parole de l’association. « Il  y a un manque d’hygiène, poursuit-il. Nous allons sensibiliser les coiffeurs et les esthéticiens sur le nettoyage des matériels avec l’alcool après l’utilisation. Nous avons déjà approché le comité national de lutte contre le SIDA pour avoir un partenariat avec eux pour sensibiliser les membres de l’association et tous ceux qui travaillent dans ce domaine car la santé est la première richesse ».

L’association participera pour la première fois du 8 au 10 septembre 2017 à la 5e édition du Festival AFRICANOVA qui se déroulera à Treichville en Côte d’Ivoire. Ce festival est une compétition en coiffure artistique, traditionnelle et esthétique.

Pour le compte de cette édition, l’ACEBF fera une présélection le 3 août au siège de l’association afin de retenir 10 candidats sur les 30 inscrits. Les candidats retenus feront la compétition dans deux rubriques : la coiffure artistique et traditionnelle. Cela afin de hisser  haut l’étendard du Burkina Faso.

Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina24

                       

Burkina24.com