Affrontements entre habitants et koglweogo à Tialgho : Couvre-feu décrété à Ténado

85

Des affrontements entre population  de Tialgho (commune de Ténado, dans le Centre-ouest) et koglweogo  les 18 et 19 mai ont fait au moins un mort. Un  couvre-feu a été décrété. 

Au moins un mort. C’est le bilan non encore officiel d’un affrontement entre populations et membres de koglweogo, groupe d’auto-défense, à Tialgho dans la commune de Ténado, province du Sanguié,  a appris Burkina24 auprès de sources sécuritaires.

Le défunt est un koglweogo. Selon nos confrères de Wat FM, le bilan est plus lourd et s’établit à trois morts, toujours dans les rangs des koglweogos. Des sources proches des autorités communales ont confirmé à Burkina24 qu’il y a eu plus d’un mort et des habitants du village, dont le nombre n’est pas encore clairement déterminé, sont portés disparus, présumés enlevés par les koglweogos. 

Les raisons de cette crise ne sont pas encore clairement connues. Mais des sources non officielles expliquent que l’affrontement est né de l’exaspération des populations face aux agissements des koglweogo (amendes, enlèvements de présumés voleurs) dont les quartiers généraux se trouvent hors du village de Tialgho. C’est l’opposition des habitants à une délégation de koglweogos venue prélever des amendes le 18 mai qui aurait déclenché un premier affrontement qui a occasionné un mort parmi le groupe d’auto-défense.

La situation semblait être revenue au calme avant la soirée de ce 19 mai où de nombreux koglweogos ont convergé vers Tialgho, déclenchant un autre affrontement qui a fait des morts.  Les Forces de sécurité sont intervenues ce vendredi, forçant le groupe d’auto-défense à replier.

Le calme reste cependant précaire. Un couvre-feu a été décrété par le maire de Ténado de 19h à 6h du matin « jusqu’à nouvel ordre ». 

Burkina24


© Photo : Wat FM

Burkina24.com