Affaire 11 morts en garde à vue : De nouvelles décisions à la Police nationale

127

De nouvelles mesures ont été prises au sein de la Police nationale dans le cadre de l’affaire des 11 personnes décédées en garde à vue à l’Unité anti-drogue.

Après le chef de la division anti-drogue le commissaire Richard Belem, suspendu de ses fonctions, c’est au tour de la directrice de police judiciaire, Nènè Amy Traoré/Ouédraogo,  d’être relevée de ses fonctions, a appris Burkina24.

Par ailleurs, la dizaine d’agents qui était chargée d’assurer la garde des défunts, ont aussi été déchargés de leurs attributions au sein de l’unité anti-drogue.

A noter pour rappel, que le 15 juillet 2019, 11 personnes ont été retrouvées mortes alors qu’elles étaient placées en garde à vue à l’unité anti-drogue de la police nationale, dans le cadre d’une enquête pour consommation et trafic de drogue.

Le Procureur a déclaré l’ouverture d’une enquête et l’autopsie des corps afin de comprendre les causes de ces décès qui  soulèvent de nombreuses questions au sein de l’opinion nationale. 

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici