Accès à l’aide juridique : Un jeune Burkinabè crée une startup sur le Droit

247

Un atelier de rencontre internationale s’est ouvert à Ouagadougou, ce vendredi 6 mars 2020 sur la thématique de la transformation numérique du monde du droit en Afrique et particulièrement au Burkina Faso.

 Droit en Afrique  et avènement du numérique,  c’est l’essence de l’objectif fixé par Faso Légal en organisant un atelier sur «Légal Tech », ce vendredi 6 mars 2020 à Ouagadougou.

« Cet atelier a pour but de dire que Faso Légal est le pionnier au Burkina et permettre au grand public d’avoir connaissance de cette structure lorsqu’ils ont des besoins d’informations juridiques, de service juridique que ce soit avec les professionnels du droit ou sans les professionnels du droit », a expliqué Dieudoné Lankouandé, directeur général de Faso Légal.

L’émergence des nouvelles technologies et la célérité avec laquelle les entrepreneurs burkinabè s’en emparent pour la promotion de leur business justifient que des solutions juridiques innovantes soient trouvées afin d’accompagner ces entrepreneurs dans l’entreprenariat formel. Et le Burkina Legal Tech Forum entend créer des solutions facilitant le choix de l’entreprenariat formel.

« Le numérique occupe une place très importante  aujourd’hui dans le monde et surtout en matière d’offre de droit. Ça facilite l’accès à la connaissance de droit, l’accès aux professionnels de droit. Hier nous étions avec les professionnels pour amorcer ce passage du support papier au numérique », explique, Maître Paulin Salemberé, bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina, parrain de cet atelier.

Il faut noter que Faso Légal est une startup de droit créée par un jeune Burkinabè et qui propose des solutions juridiques et numériques, en développant des logiciels et des applications pour faciliter l’accès à l’aide juridique.

Saly OUATTARA

Burkina24

 

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici