A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière

191

International Business bank (IB bank) est la nouvelle dénomination sociale de la Banque de l’habitat du Burkina Faso (BHBF) depuis le 2 octobre 2018. A peine née que cette «nouvelle» institution bancaire se veut universelle, pleine et entière. Les guichets de le banque «Partenaire de votre succès» ont été inaugurés ce samedi 16 février 2019 à Ouagadougou par le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré en présence de plusieurs personnalités du monde des affaires.

C’est suite à l’augmentation du capital pour se conformer aux directives de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à la vision et l’ambition d’investisseurs, de créer un groupe financier en vue de participer au développement économique et social du Burkina et de l’Afrique qu’est née IB bank. Cette nouvelle appellation selon les responsables de la banque, rime avec la nouvelle vision d’en faire une banque commerciale moderne de rang international. Société anonyme avec un conseil d’administration, ses interventions concernent le domaine de la banque de marchés et de financement ainsi que celui de la banque de détail. A travers son slogan «IB bank, partenaire de votre succès», elle souhaite contribuer à la réussite de ses clients (particuliers et entreprises), en leur offrant des solutions bancaires innovantes, simples, transparentes et responsables.

A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière
La coupure de ruban par le Premier ministre (au centre), le président de l’Assemblée nationale (à guauche) et le PCA de IB bank (à droite)

En effet, suite à une décision des autorités monétaires de porter le capital minimum des banques à 10 milliards de francs CFA avant fin juin 2017, la BHBF va connaitre une nouvelle recapitalisation, portant ainsi son capital à 12.826.750.000 FCFA avec l’arrivée d’un nouvel actionnaire majoritaire privé en la personne de Mahamadou Bonkoungou, PDG du groupe Ebomaf. Celui-ci détient en effet, 51 % du capital social de la banque. Dès le premier conseil d’administration le nommant PCA, M. Bonkoungou et les autres actionnaires vont décliner leurs ambitions pour la banque, celles de bâtir un établissement bancaire de renommée internationale. C’est donc cette nouvelle vision qui a conduit à une autre recapitalisation pour porter le capital social à 22.826.750.000 FCFA et au changement de dénomination.

A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière
Les premiers clients de IB bank

Le nouveau siège inauguré ce samedi consacre ainsi le nouvel élan d’une banque moderne, performante et compétitive. En plus du confort et des commodités de travail, c’est un bâtiment de cinq étages comprenant une cinquantaine de bureaux, deux halls commerciaux, des guichets d’opérations, un espace VIP, une salle de conférence et de deux aires de stationnement des véhicules pour la clientèle et le personnel.

A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière
La signature du livre d’or par le PM, Christophe Joseph Marie Dabiré

«Offrir les meilleurs services bancaires à la clientèle»

«IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière. Avec ses équipements modernes et ses installations de dernière génération entretenue par un personnel hautement qualifié et dynamique, IB bank est aujourd’hui capable d’offrir les meilleurs services bancaires à sa clientèle», a laissé entendre Raphaël Kambou, Directeur général de IB bank. Alliant sa dénomination et son slogan, IB bank entend donc se positionner comme un acteur majeur et privilégié des affaires au Burkina et au-delà des frontières. En plus de renforcer son implantation sur le territoire national, elle envisage selon son DG, la conquête de nouveaux horizons dans la sous-région.

A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière
Raphaël Kambou, l’intrépide DG de IB bank

Parrain de l’évènement, Dieudonné Maurice Bonanet, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat a fait remarquer que l’apparition de IB bank dans le paysage bancaire du Burkina est un signe de vitalité des opérateurs économiques qu’il faut saluer à sa juste valeur et que cela constitue une véritable opportunité pour les usagers des institutions financières à divers degré. Le ministre Bonanet rassure tout de même que les raisons qui ont conduit le gouvernement à se séparer de la banque de l’habitat sont connues et mieux, que des mesures idoines sont déjà prises pour qu’une nouvelle structure, dotée de moyens et méthodes de gestion appropriées soient mise en place.

Pour sa part, Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, a invité les responsables de IB bank à garder à l’esprit la citation de Peter Drucker : «L’innovation, ce n’est pas un flash de génie. C’est un travail difficile, qui devrait être organisé comme une activité régulière de chaque unité de l’entreprise, et ce, à chaque niveau du management.»

A peine née : IB bank se veut une banque universelle, pleine et entière
La dynamique équipe de IB bank

En termes d’innovations, IB bank compte déjà investir sur les applications mobiles pour répondre aux besoins de mobilité et d’instantanéité de ses clients. Conscient de l’intérêt du digital dans le renforcement de la proximité entre elle et ses clients, la banque compte développer des services financiers à l’aide de moyens de transactions électroniques, basés sur les technologies numériques plus récentes. A Ouagadougou, son agence principale se trouve à Ouaga inter. D’autres agences sont sur l’avenue Kwamé N’Krumah, la Zaca, Zogona, la Patte d’Oie, Kilwin, Pissy et 10 Yaar. A l’intérieur du pays, IB bank a ses agences à Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudougou, Tenkodogo et Dédougou. 

Fasozine